La famille médicale endeuillée

Triste nouvelle encore. Le covid-19 fait encore des victimes dans le corps médical et la liste des médecins martyrs décédés dans l’accomplissement de leur noble tâche s’allonge de plus en plus.

Le Dr Salim Latreche, âgé de 37 ans, exerçant dans l’EPH de Kherrata, le Dr Karim Hamoudi, médecin généraliste et coordinateur à l’ESPS de Bouzareah, et le Dr Ahmed Ellouah biologiste.

 

Témoignage du docteur Aissam Chibane

 

Salim Latreche, il avait mon âge, très ambitieux mais pas comme moi, car son ambition ne l’a pas éloigné de son village. Il a préféré revenir rapidement après l’obtention de son diplôme de médecine dans sa localité. Cet enfant prodige de Kherrata simple, modeste et très accessible voulait gérer le pavillon des urgences de l’EPH. Il s’était consacré aussi vite après l’obtention de son CES en urgence. Il rejoint ses collègues avec toute la compétence d’un urgentiste dévoué.

Toute la population lui reconnaît des qualités humaines et professionnelles intarissables.

Il était au front, obligé de s’occuper du tout-venant. Il ne pouvait pas faire autrement.

Il part en laissant derrière lui deux petits bambins et sa femme, ses proches, toute la population de kherrata, et une corporation médicale meurtrie par le mépris.

Lui est un champion, un vrai. Paix à ton âme camarade

 

Message du personnel de l’EPSP DE BOUZAREAH           

 

Endeuillés par le décès de notre confrère atteint du Covid19, Dr Hammoudi Karim de l’EPSP Bouzareah à Alger, notre douleur est profonde et autant est notre tristesse devant cette épreuve.

Notre consolation est de le compter Inchallah parmi les martyrs du devoir, le devoir suprême de sauver la vie des autres au péril de sa vie.

%d blogueurs aiment cette page :