La dermatite séborrhéique, affection courante chez le bébé

On la désigne communément sous l’appellation de routes de lait. La dermite ou dermatite séborrhéique est une affection cutanée qui survient chez le nourrisson dès les premières semaines après la naissance. Celle-ci est due à une levure qui se développe fortement sur le cuir chevelu du bébé, en raison de la présence de sébum. Il ne faut donc pas penser qu’il s’agit d’un manque d’hygiène,  ni qu’il y a un quelconque lien avec le lait en dépit de son appellation (croutes de lait). Elle se manifeste par des squames épaisses blanches ou jaunes recouvrant le cuir chevelu (en partie ou dans sa totalité). Les dermatologues assurent qu’il s’agit d’une affection bénigne et non contagieuse et qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter, affirmant qu’elle disparaît vers l’âge de 5 ou 6 mois. Elle peut toutefois persister plusieurs mois ou s’infecter. La dermatite touche dans ce cas  tout le corps, qui devient rouge, elle peut également se transformer ensuite en eczéma atopique et là, une consultation médicale s’impose.  Le traitement de la dermatite séborrhéique est simple : une à deux heures avant le bain du bébé, enduire son cuir chevelu d’une crème émolliente spécifique  en massant doucement. Il faut un temps de pause avant de procéder au shampooing puis sécher les cheveux et les brosser avec une petite brosse douce, et les croûtes tomberont toutes seules. Si cela est nécessaire, on doit renouveler l’opération jusqu’à l’élimination totale des croûtes de lait. Un lavage régulier des cheveux du nourrisson permet d’éliminer l’excès de sébum et de ce fait empêcher toute récidive.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :