La cryolipolyse : Quel est le principe ? et dans quel cas , on ne doit pas s’y soumettre !

Les médecins expliquent le principe. Il s’agit d’aspirer un bourrelet graisseux dans une sorte de ventouse réfrigérante puis l’exposer à un froid intense. Les cellules graisseuses sont ainsi soumises à une température négative.

Vulnérables au froid, beaucoup plus que les tissus adjacents (peau, vaisseaux sanguins…), 20 à 40 % d’entre elles sont éliminées définitivement selon le processus d’apoptose (mort naturelle des cellules).

Ces cellules sont ensuite détruites par les macrophages, chargés de supprimer n’importe quelle autre cellule morte de l’organisme.

Après la séance, on peut noter une légère sensation d’inconfort et des courbatures qui peuvent durer quelques jours. Des œdèmes et rougeurs temporaires sont également susceptibles d’apparaître.

En revanche, rien n’empêche de reprendre le travail ou de pratiquer une activité sportive dans les heures et les jours qui suivent. Il est tout à fait possible de refaire une ou plusieurs séances sur la même zone si on n’atteint pas le résultat escompté après la première séance.

Il faut savoir que la cryolipolyse est contre-indiquée pour les femmes enceintes, mais aussi pour les personnes obèses. En effet, elle ne permet pas d’éliminer la graisse viscérale, seulement la graisse sous-dermique. Les personnes atteintes de pathologies liées au froid comme la maladie de Raynaud ou la cryoglobulinémie et les personnes souffrant d’une hernie doivent également renoncer à cette intervention.

Tinhinane. B

%d blogueurs aiment cette page :