La Chine teste un vaccin contre le coronavirus sur les personnes à risques

Après la Russie qui a affirmé détenir déjà un vaccin contre le coronavirus, voici la Chine qui annonce tester un vaccin sur des personnes à risques. Le produit pourrait être commercialisé à la fin de l’année.

Les informations en provenance de Chine font état de plus de 20 000 personnes qui ont été inoculées par un vaccin dont aucun détail n’a filtré. Il aurait été développé par une société pharmaceutique publique chinoise.

La Chine s’est engagée dans une course effrénée pour trouver le bon vaccin. Des observateurs disent qu’elle une certaine longueur d’avance dans le domaine. Quatre sociétés en sont à leur phase finale de tests dans le pays.

Le pays communiste inscrit ces recherches dans le plan d’urgence pour parer à la deuxième vague de contamination, attendue dès l’automne, déjà devant les portes.

%d blogueurs aiment cette page :