La cardamome tend à se vulgariser pour ses bienfaits

Connue sous le nom de  »heb el hil » ou « heb el hal », la cardamome a tendance à être de plus en plus utilisée pour relever le goût de certains de nos plats. Sa saveur poivrée et citronnée et légèrement piquante est très appréciée. Cette épice originaire du continent indien est en train de prendre sa place dans notre cuisine, elle est intégrée notamment dans les plats de riz.

Les graines (ce sont elles qu’on utilise) contenues dans ces petites gousses vertes sont retirées et moulues avant d’être ajoutées à la préparation. Mais on peut aussi intégrer les gousses après les avoir ouvertes.

Dans certains pays, la cardamome entre dans l’infusion du thé et la préparation du café. Elle est aussi utilisée pour aromatiser certains desserts.

Qu’en savons-nous de ses bienfaits ? Il faut savoir que son usage depuis des millénaires en Asie est lié à ses nombreuses vertus. Elle est une source importante de fibres, et de ce fait elle favorise la digestion en facilitant le transit intestinal. En tisane, elle réduit les ballonnements et les flatulences.

Elle a aussi la propriété de soulager les maladies gastriques, notamment les ulcères, et de calmer les douleurs au ventre. Sa consommation permet également d’apaiser les maux de gorge, et à travers la décontraction des tissus trachéaux, la cardamome atténue les affections respiratoires (tel que l’asthme), elle prévient et soigne la congestion pulmonaire. Elle est utilisée en Asie du Sud pour traiter les infections des dents et de la gencive grâce à sa teneur en vitamine B2.
Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :