La canicule et le coronavirus: le double risque.

L’Organisation météorologique mondiale (OMM) a alerté sur les risques sanitaires que pourrait provoquer la canicule, couplée au coronavirus, prévue pour cet été.

« L’été qui approche dans l’hémisphère nord devrait marquer un nouveau record de chaleur », a affirmé la porte-parole de l’OMM, Clare Nullis Kapp, lors d’un point de presse virtuel à Genève, ajoutant que « la Covid-19 amplifie les risques sanitaires liés à la chaleur pour de nombreuses personnes ».

Ce double risque pourrait toucher « des personnes âgées de plus de 65 ans et surtout de plus de 85 ans. Celles souffrant de problèmes de santé sous-jacents tels que les maladies cardiovasculaires, pulmonaires, du rein, diabète et obésité sont également à risque, tout comme celles souffrant de problèmes de santé mentale (troubles psychiatriques, dépression) », ajoute la porte parole de l’OMM.

Un afflux de patients victimes de la chaleur dans les établissements hospitaliers peut aussi amplifier la propagation du virus.

Pour se préparer a cette éventualité du double risque, les spécialistes appuyés par l’OMM appellent « les gouvernements à être plus solidement préparés pour cet été afin de garantir la sécurité des personnes par temps de chaleur sans augmenter le risque de propagation de la Covid-19. »

Pour l’agence onusienne, « les professionnels de la santé devraient être formés pour surveiller les cas de stress thermique et pour être conscients des risques de chaleur supplémentaires auxquels ils peuvent être confrontés lorsqu’ils portent un équipement de protection individuelle et travaillent dans des conditions caniculaires. »

Meriem Azoune

%d blogueurs aiment cette page :