Journée mondiale du vitiligo : Les personnes atteintes souffrent souvent du regard des autres

Commençons par le commencement, le vitiligo est connu depuis bien longtemps et on le mentionne déjà dans le papyrus d’Ebers qui date de 2500 ans av. J.-C.

Maladie cutanée qui n’est pas infectieuse, ni contagieuse, ni (physiquement) douloureuse, mais qui provoque des situations de détresse et de souffrance psychologique certaines, le vitiligo touche 0,5 % à 2 % de la population.

Maladie de la peau relativement fréquente, le vitiligo se manifeste par des zones de peau dépigmentée de taille plus ou moins importantes principalement sur le visage, les mains, les pieds, les articulations et les parties génitales. Les tâches se présente sous forme de taches dues à une inhibition ou destruction des mélanocytes, les cellules responsables de la production de mélanine, principal pigment de la peau.

Les dermatologues expliquent que le malade affiche des zones de peau plus claires, délimitées par des bordures foncées. En cause, la disparition progressive des mélanocytes, ces cellules qui fabriquent le pigment de la peau. Ses répercussions psychologiques ne sont pourtant pas à prendre à la légère et les personnes atteintes souffrent souvent du regard des autres.

Ces dernières années, la recherche a fait des progrès considérables, mais il n’existe pas encore de traitement efficace de façon universelle. La maladie peut être néanmoins parfois bien acceptée par certaines personnes, à l’instar de la mannequin-star Winnie Harlow, égérie de grandes marques de mode internationale

Selon les dermatologues, à cause des difficultés du quotidien beaucoup de malades finissent par s’isoler.

On évalue le risque de transmission héréditaire du vitiligo à environ 30 %. Les chercheurs pensent que certaines personnes ont des mélanocytes particulièrement fragiles, qui vont se détruire progressivement suite à des facteurs déclencheurs comme les frictions, des blessures, le stress. Mais les causes du vitiligo restent encore très mystérieuses

Cette journée mondiale a été voulue par des fans de Mickael Jackson, justement atteint par le vitiligo. Il s’agit d’une maladie qui se manifeste notamment par une dépigmentation de la peau.

Une initiative internationale pour que le 25 juin soit reconnue officiellement comme la journée mondiale du vitiligo par les Nations Unies, a été lancée le 25 juin.  Elle vise à recueillir 500.000 signatures pour une pétition qui sera portée à la connaissance du Secrétaire Général des Nations Unies.

Le nom de cette maladie nous vient du latin vitulum ou vitium (on n’est pas tout à fait certain…) et il pourrait donc signifier, « veau » ou « tache blanche ».

Maya Achour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :