Journée mondiale de la tyroïde : De plus en plus de jeunes sont touchés

Le cancer de la thyroïde est devenu de plus en plus fréquent en Algérie. Les bouleversements survenus dans les habitudes alimentaires, conjuguées aux problèmes environnementaux en font aujourd’hui un problème de santé publique en Algérie. Une commission chargée de l’étude de ce type de cancer sera créée dans le cadre du Programme national de lutte contre le cancer (2015-2019), a annoncé récemment le Pr. Messaoud Zitouni, chargé du suivi et de l’évaluation du programme national de lutte contre le cancer.

« Cette maladie a connu une large propagation durant les dernières années », occupant ainsi la 5e place parmi les types de cancer répandus en Algérie après le cancer du sein, de l’intestin et du rectum, du col de l’utérus et de l’appareil respiratoire, ce qui nécessite la « mise en place d’une commission en charge du cancer de la thyroïde dans le cadre du Programme national de lutte contre le cancer », explique le Professeur.

A titre indicatif, le taux de prévalence du cancer de la tyroïde dans les années 2010/2012 était très faible et n’a pas été pris en considération dans le Programme national de lutte contre le cancer.

A l’occasion de la journée mondiale de la thyroïde qui est célébrée aujourd’hui à travers le monde, les spécialistes appellent à la « nécessaire prise en charge de ce type de cancer » et à l’élaboration d’une feuille de route à travers des études scientifiques et l’implication de toutes les spécialités y afférentes, et à l’adoption d’un programme global de lutte contre les facteurs environnementaux engendrant ce type de cancer tels que la pollution de l’environnement et l’agroalimentaire, y compris l’utilisation des engrais et surtout des pesticides.

Dépistage précoce

La médecine nucléaire, génétiques et les programmes nationaux des maladies endocriniennes ainsi que l’examen par échographie, ont contribué largement au dépistage précoce de la maladie et à sa bonne prise en charge à travers l’ouverture de services de dépistage des maladies endocriniennes sur l’ensemble du territoire national, précisent les spécialistes.

Le Professeur Safia Mimouni, chef de service endocrinologie au Centre Pierre et Marie Curie d’Alger (CPMC), a indiqué que « le cancer de la thyroïde se répand trois fois plus chez la femme que chez l’homme et que les cas augmentent considérablement d’année en année en raison des facteurs susmentionnés ». Le centre (CPMC, Ndlr) à lui seul, a assuré le suivi de près de 6000 cas durant ces dernières années, ajoute-t-elle.

Pour l’année 2017, 1 575 nouveaux cas ont été enregistrés au niveau du CPMC. Concernant la durée du traitement d’un malade, la spécialiste a précisé qu’ «il est estimée, en moyenne, à une année, tout en précisant que la prise en charge de la thyroïde reste correcte.

Des jeunes de 15 à 29 ans affectés

Sur les raisons de la prolifération de ce type de cancer, les endocrinologues l’imputent aux facteurs environnementaux et socio-économiques en raison des changements ayant survenus sur les comportements des individus et de leur mode de vie. La mauvaise alimentation est la cause principale du cancer de la thyroïde qui se développe le plus souvent sans provoquer de problèmes de santé ou de signes visibles. « Lorsque des symptômes apparaissent, il peut s’agir d’une sensation de gêne au niveau du cou, la présence d’une petite boule à l’avant du cou ou une douleur à la gorge. Dans certains cas, plus rares, la voix devient rauque ou l’en peut ressentir une gêne à avaler ou à respirer. Gardez à l’esprit que la plupart des masses qui se forment sur la thyroïde sont bénignes, c’est-à-dire sans conséquence grave pour la santé, ont soulignés les spécialistes.  Le cancer de la tyroïde peut apparaître chez les personnes de tout âge, mais il se manifeste le plus souvent chez des personnes âgées de 15 à 49 ans. Il s’agit du type de cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les personnes de 15 à 29 ans.

A quoi sert la glande thyroïde ?

Ayant pour mission de produire des hormones qui régulent de nombreuses fonctions du corps humain, la thyroïde est un organe qui se situe au milieu et à l’avant du cou. Elle est positionnée devant la trachée et à proximité des nerfs récurrents qui commandent les cordes vocales et le larynx. C’est une glande de forme allongée, composée de deux lobes, droit et gauche, réunis en leur centre par un isthme ; la thyroïde est ainsi souvent schématisée sous la forme d’un papillon. Cette glande endocrine, est un organe qui produit des hormones, substances transportées dans le sang et qui diffusent dans toutes les parties du corps. Elles agissent comme des messagers, capables d’ordonner des actions à distance de la thyroïde.

Origine de cette journée mondiale de la thyroïde

Il semble que l’origine de cette journée mondiale de la thyroïde remonte à 2007 et a été proclamée lors d’un congrès de l’Association mondiale de la thyroïde. Cette journée est bien relayée dans le monde anglo-saxon où une « World thyroid day » lui est consacrée sur de nombreux sites internet et dans de nombreuses publications.

Tinhinane B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :