fbpx

Journée internationale de lutte contre l’obésité : Les conseils de Karim Messous pour perdre du poids

 

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’obésité, célébrée en ce 4 mars, le diététicien, Karim Messous, apporte aux lecteurs d’Esseha quelques précieux conseils et corrige quelques idées reçues.

Nombreux sont, en effet, celles et ceux qui se plaignent d’un excès de poids bien qu’ils affirment ne pas être de grands mangeurs et envient même ceux qui mangent jusqu’à satiété sans prendre un gramme. Question de physionomie, diriez-vous ? Sans doute mais pas que et Karim Messous nous apporte quelques éclairages, pour mieux comprendre d’où viennent tous ces kilos qui nous rendent malades car, il faut le savoir : l’obésité est bel et bien une maladie qu’il faut soigner.

Selon le diététicien, il y a beaucoup d’erreurs alimentaires qu’il faut d’abord comprendre pour pouvoir les corriger. Selon lui : « il n’y a pas de régime standard » et si une personne doit faire un régime, il doit être adapté « à sa taille, son poids, son âge, son activité musculaire, ses habitudes alimentaires, cela est très important. Enfin, il n’y a pas de régime +copié-collé+ que l’on prend sur internet pour l’adopter à la lettre, cela ne marche pas comme ça car cela peut engendrer des carences vitaminiques. Ce qui m’amène à répéter ce que je dis à chaque fois : il y a des personnes qui maigrissent et qui embellissent et il y a d’autres qui, en maigrissant, enlaidissent. Il faut savoir que la première raison pour la perte de poids, ce n’est pas la beauté mais la santé mais certaines personnes en maigrissant ont un air maladif et c’est cela qui inquiète. D’où l’importance d’adopter un régime équilibré et modéré. Un régime santé ».

Karim Messous reviendra sur l’importance du petit-déjeuner : « toutes les sortes de lait sont permises – en sachet, en boîte… -, pour le pain, il est préférable de consommer du pain d’orge ou du pain complet de façon modérée car même ce pain est calorique », indiquera-t-il.

Quant aux légumes, il n’y a pas, selon lui, de légumes sains ou d’alimentation spécifique pour maigrir, c’est notre façon de varier, de cuisiner ces aliments et de les consommer qui fait que nous pouvons ou pas perdre du poids », fera savoir le diététicien, avant d’ajouter qu’il n’est pas nécessaire de consommer des aliments à la vapeur ou cuits à l’eau, « on peut, par exemple préparer un tadjine, il faut juste diminuer la quantité de matière grasse et diminuer nos portions de pain, quant aux fruits, il ne faut pas en abuser, c’est avec modération ». , notera-t-il encore.

Enfin et comme conseil ultime, Karim Messous insistera sur l’activité physique : « la marche quotidienne et périodique aide à perdre du poids donc, il faut marcher », conclura-t-il.

Hassina A.

%d blogueurs aiment cette page :