Ils se résorbent généralement d’eux-mêmes : les orgelets peuvent être évités grâce à des règles d’hygiène

Un orgelet est une infection bactérienne temporaire et bénigne qui se forme en bordure de la paupière, à la racine d’un cil. Les glandes qui entourent la paupière s’obstruent et gonflent jusqu’à ce qu’un petit bouton rouge apparaisse et commence à se remplir de pus, pour former une sorte de furoncle du cil.

L’orgelet est gênant et douloureux mais sans conséquence sur l’œil, hormis le deuxième type d’orgelet, plus grave, qui peut se développer plus à l’intérieur de la paupière et peut nécessiter l’intervention d’un médecin.

Celui-ci est moins courant, l’orgelet ordinaire étant l’une des infections de l’œil les plus répandues. Le diagnostic est facile à poser par un simple examen oculaire à l’œil nu et ne nécessite pas d’examens complémentaires puisque dans 90% des cas, l’orgelet  est dû à un staphylocoque qui était présent sur la peau et qui s’est déplacé jusqu’à l’œil.

Lorsque l’infection se déclare, cela commence par une douleur de la paupière, à la racine des cils. Ensuite apparaît une petite tuméfaction, l’orgelet,  qui se forme 24 heures ou 48 heures après les premiers signes.

Parmi les symptômes, des larmoiements, une sensation de gêne (une impression de corps étranger), des sécrétions purulentes. L’œil est parfois difficile à ouvrir. L’infection en question, qui n’est ni grave ni contagieuse, se résorbe d’elle-même après quelques jours.

Dans le cas contraire, lorsqu’au bout d’une semaine il n’y a aucune amélioration, en cas de rougeur étendue de l’œil, de douleurs très importantes, de fièvre, de déficit immunitaire ou de diabète,  une consultation devient nécessaire chez  un spécialiste qui prescrira une pommade ou des gouttes antibiotiques.

Il peut arriver que certaines personnes contractent plusieurs orgelets en même temps et que l’infection se propage aux tissus internes de l’œil. S’ils ne sont pas soignés rapidement, les orgelets multiples et à répétitions peuvent être à l’origine d’une infection chronique de la paupière.

Il faut également souligner qu’en cas d’orgelets à répétition, il est nécessaire de vérifier la glycémie à jeun et de faire un dépistage du diabète (les personnes diabétiques sont vulnérables aux infections). Il revient à dire que la prévention reste le meilleur moyen d’éviter ce type d’infection grâce à des règles d’hygiène.

Parmi les principales règles, le fait de ne jamais partager ses produits de maquillage et de soins oculaires, ne pas conserver et utiliser des produits périmés (il faut savoir que les mascaras et eye-liners doivent être jetés après 3 mois, les fards à paupières après 6 mois.), désinfecter les lentilles de contact avec une solution antiseptique adaptée.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :