fbpx

Hôpital de Birtraria : Des dispositions pour contrer le Coronavirus

Les efforts consentis dans la lutte contre le Covid-19 se conjuguent au fil des heures alors que les moyens se précisent peu à peu. Différentes mesures sont prises au niveau des hôpitaux, comme c’est le cas de l’EPH (Etablissement Public Hospitalier) de Birtraria qui a adopté des dispositions afin de faciliter la prise en charge des patients touchés par le Coronavirus. Des chapiteaux ont été installés aux abords de l’hôpital et ont été équipés à cet effet, alors qu’une unité de tri oriente l’ensemble des malades (tous types de maladies) vers les différents services, et dirige les cas suspects vers ces chapiteaux pour une conduite à tenir selon l’état des patients.

« Si parmi ces derniers il y en a qui ont des problèmes de respiration, ils sont mis sous oxygène en attendant qu’ils soient évacués vers les structures concernées, et s’il y en a qui ont d’autres maladies, nous les envoyons vers les services des Urgences » affirme Mme Karima Si Mohand, directrice de l’hôpital de Birtraria, une manière « d’éviter la contamination ». Elle ajoute qu’une ambulance médicalisée et doté d’un respirateur assure le transport des malades du Covid-19 dont l’état nécessite la réanimation vers les services consacrés à cet effet.

« Au cas où ces services seraient saturés, nous avons convenu en Conseil médical de réserver le service des urgences chirurgicales au sein de l’hôpital à cet effet et nous y disposerons 8 respirateurs pour traiter les malades du Covid-19 en cas de nécessité ». Mme Si Mohand aborde également l’aspect lié aux équipements non tissés dont les stocks se font progressivement tout comme les médicaments entrant dans le protocole de soin des personnes atteintes (pour le traitement de 150 patients), médicaments reçus de la Pharmacie Centrale des Hôpitaux et gardés en réserve au cas où l’hôpital de Birtraria serait appelé à traiter des malades du Coronavirus. Elle relève l’absence de kits de prélèvement, soulignant que les médecins ont été invités à considérer toute personne se présentant avec une toux, de la fièvre et une douleur à la poitrine comme étant atteinte du Covid-19.

« Nous ne pouvons pas laisser ces personnes retourner à leur domicile, afin d’empêcher la propagation du virus » indique-t-elle. Un autre point, et il n’est pas des moindres puisqu’il se rapporte à l’hygiène. « Nous avons reçu une quantité de gel hydro alcoolique et nous avons acquis des produits pour la désinfection des équipements et du sol et nous avons une équipe qui passe quotidiennement en fin de journée dans tous les services de l’hôpital pour les javelliser et les chlorer ».

Rachida Merkouche

%d blogueurs aiment cette page :