Formation médicale : Cours d’oncologie pour 100 résidents

Près d’une centaine de médecins résidents DEMSistes en fin de cursus universitaire venus de tous les centres hosiptalo-universitaires du pays participent depuis le 6 janvier et jusqu’au 10 janvier à Alger à une formation portant sur des cours d’oncologie médicale (COM 2).

Ces cours sont dispensés notamment par le Pr Bounedjar Adda, président de la Société algérienne de formation et recherche en oncologie (SAFRO), et chef de service oncologie au CHU de Blida. Lors de ces journées, les médecins seront initiés aux soins à dispenser face aux diverses formes de cancer (cancer du sein, du pancréas, des voies biliaires, ou de l’ovaire…).

A l’issue de cette formation, les médecins qui obtiendront leurs diplômes de spécialistes en février prochain seront affectés dans diverses villes de l’intérieur du pays, explique-t-on de même source. L’objectif est d’inculquer les méthodes de soins aux médecins et d’uniformiser la prise en charge dont les patients bénéficient à travers tous les services d’oncologie du pays, explique le Pr Bounedjar.

Dans la foulée, il est indiqué que 50 000 nouveaux cas de cancer, tous types confondus, sont enregistrés chaque année en Algérie. La même source a estimé que le type de soins dispensés est « acceptable ». Notons que c’est la seconde rencontre du genre à laquelle les praticiens vont participer à Alger.

Les aspects de l’expérience algérienne de lutte contre le cancer seront passés en revue. Les importants progrès de la recherche dans plusieurs domaines comme celui du traitement des cancers du poumon, du sein, du tube digestif, d’urologique ou encore de l’immunothérapie seront examinés.

De même que les nouveaux traitements seront présentés et des essais cliniques seront dévoilés, confirmant les avancées dans la lutte contre cette maladie, conclut-on.

Tinhinane B.

%d blogueurs aiment cette page :