Eucalyptus : ses bienfaits sont aujourd’hui reconnus par l’OMS

« Eucalyptus » est le nom d’une famille végétale qui comprend plus de 600 genres d’arbres ou d’arbrisseaux différentes. Issus d’Australie, les eucalyptus sont actuellement présents aussi bien dans le bassin méditerranéen que dans les régions subtropicales d’Asie.

Ses propriétés médicinales les doit à ses feuilles qui renferment plusieurs substances actives, notamment de l’eucalyptol et du myrtol. Grâce à ses vertus fluidifiantes et antiseptiques, l’Eucalyptus est ainsi un excellent remède pour lutter contre l’inflammation et l’infection des voies respiratoires, surtout en cas de rhume, bronchite, sinusite ou encore état grippal. Il traite les maux de gorge, les maux de tête, les douleurs névralgiques, l’otite, l’asthme, les infections cutanées, les infections des voies urinaires et surtout éloigne les insectes piqueurs. Il traiter aussi les inflammations des voies respiratoires, soulager les douleurs rhumatismales, contribuer au maintien d’une bonne hygiène buccale et peut être utilisé également pour la désinfection de plaies. Ses bienfaits sont d’ailleurs aujourd’hui reconnus par l’Organisation Mondiale de la Santé.

L’Eucalyptus est utilisé pour les bouffées de chaleur et palpitations, l’arbre au koala est un bon allié pour les femmes, lors de la ménopause.

Des essais cliniques ont démontré que l’eucalyptol, permet de réduire la dose de corticostéroïdes prise par des patients souffrant de rhume ou d’asthme. Des études scientifiques également sont menées pour préciser une éventuelle action sur les cellules cancéreuses. En revanche, l’utilité de l’eucalyptus dans le traitement du diabète, bien que faisant l’objet de nombreuses rumeurs, n’a jamais été prouvée.

En aromathérapie, on utilise principalement cinq grandes espèces d’eucalyptus : l’HE d’eucalyptus citronné, l’HE d’eucalyptus mentholé, l’HE d’eucalyptus radié, l’HE d’eucalyptus globuleux et l’HE d’eucalyptus à bractées multiples. La recherche sur l’eucalyptus

Il y a lieu de signaler que la taille de cet arbre à feuilles persistantes peut varier de quelques centimètres à plus de 60 m. Les feuilles d’eucalyptus sont bleutées et recouvertes de glandes à huile. Elles ont pour particularité de changer d’apparence, en fonction de l’âge de l’arbre, mais conservent toujours une orientation verticale. Les fleurs d’eucalyptus varient en fonction des espèces, mais présentent toutes de nombreuses étamines et sont, dans un premier temps, fermées par un opercule. En phytothérapie, les parties utilisées de l’eucalyptus sont les feuilles des arbres arrivés à maturité. Fraîches ou séchées, elles servent pour les infusions et les teintures. Distillées, elles permettent la fabrication de l’huile essentielle.

Houyam.R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :