Etude sur la santé des migrants et leur prise en charge en Algérie

La santé des migrants en Algérie est parmi les préoccupations des pouvoirs publics. Les deux départements à savoir ceux de la santé et de l’intérieur sont entrain de constituer un dossier pour recenser les problèmes de santé et leur prise en charge chez les migrants subsahariens sur le sol algérien « loin de toute stigmatisation »

Cette étude a pour objectif d’examiner de manière exhaustive tous les problèmes de santé chez les migrants de 2016 à 2018, wilayas par wilayas. C’est ce qu’a affirmé ce jeudi 26 avril, le directeur chargé de gestion de crises au niveau du ministère de l’intérieur et de collectivités locales, M.Kassani Hassan.

Le conférencier a tenu à préciser que « l’Algérie respecte la dignité de toute personne venue s’y réfugier dans notre pays, en lui prodiguant tous les soins nécessaires et gratuitement » Il a cité dans ce sens, l’hôpital de  Tamanrasset dont 37% de ses prestations et services de soins sont aux bénéfices des migrants subsahariens et de l’Afrique occidentale  » et d’insister « des soins prodigués gratuitement »

Il a également précisé qu’au cours de  la semaine passée les autorités algériennes ont procédé à la vaccination de toute la population malienne contre la rougeole, au niveau  de Tin Zaouatine  une commune de la wilaya de Tamanrasset située à la frontière avec le Mali. En précisant que cette région avait déjà enregistré des morts suite à cette épidémie qui a touché à la fois les enfants et les adultes.

K. Nedjari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :