Epidémie de la Covid-19 à Oran: La tendance haussière inquiète

 

Quotidiennement les services de santé de la wilaya d’Oran enregistre une moyenne de 50 à 70 cas de Covid-19 avec un pic le vendredi puisque ce sont 132 cas positifs qui ont été déclarés pour l’ensemble de la wilaya, et alors que le nombre de patients venant en consultation avec des symptômes ressemblant à ceux du Covid-19 est aussi en augmentation, comme rapporté sur les ondes de la radio locale, par le professeur Moufok chef de service de l’infectieux.

Ce service était , lors de la première vague, au premier plan de l’épidémie, en consacrant l’ensemble de ses lits au Covid-19. Aujourd’hui, les activités médicales et les hospitalisations pour les autres pathologies infectieuses ont repris comme dans l’ensemble des structures de santé publique.

Le directeur de la santé a annoncé que pour cette seconde vague, une nouvelle organisation des soins et de la prise en charge des cas de Covid-19 est en train d’être mise en place.

Cette nouvelle organisation prévoit l’utilisation du nouvel hôpital de Chtaïbo de 224 lits, qui devrait-être entièrement dédié au Covid-19, avec des équipements à compléter comme la création d’une unité réa-Covid qui aura 10 lits de réanimation.

Les personnels soignants appellent à une prise de conscience de la population qui s’est totalement relâchée, ne respectant quasiment plus les gestes barrières, la distanciation physique et le port du masque dans les lieux publics.

Ces mêmes médecins, qui sont déjà saturés, demandent aux autorités d’activer en urgence le plan prévoyant l’ouverture de services ou la réquisition d’autres services pour pouvoir prendre en charge les malades chaque jour plus nombreux à affluer dans les hôpitaux.

L’inquiétude est grande car, comme le montre les enquêtes épidémiologiques, les cas de contaminations se sont déroulés lors de retrouvailles et de célébrations de fêtes familiales, ou dans les transports.

Les épidémiologues rappellent à juste titre que pour un cas positif, ce sont de 9 à 15 cas contacts qui peuvent être ensuite décelés.

Driss Mokkadem

%d blogueurs aiment cette page :