Entretien avec le Dr Hocine Belaidi, dermatologue : « Le psoriasis peut survenir à tout âge »

Dans un entretien accordé à Esseha.com, le Dr Hocine Belaidi, dermatologue à Alger, a bien voulu répondre à nos questions sur le psoriasis, une maladie souvent mal vécue par les malades, en raison de toutes les idées reçues autour de cette pathologie.

Qu’est-ce que le psoriasis ?
Dr Hocine Belaidi : Le psoriasis est une dermatose érythémato-squameuse c’est-à-dire, la lésion élémentaire de base est un érythème (rougeur) recouverte par des squames qui sont de fines pellicules blanchâtres.

Le psoriasis est une maladie inflammatoire auto-immune. En connaît-on les causes ?
Dr Hocine Belaidi : C’est une maladie inflammatoire systémique et chronique auto-immune à médiation cellulaire de causes inconnues.

On dit du psoriasis que c’est une maladie imprévisible. Y a-t-il des facteurs déclenchants ?
Dr Hocine Belaidi : C’est une maladie imprévisible, c’est vrai. Il existe parfois certains facteurs déclenchants comme le choc émotionnel ou des infections aiguës comme l’angine à streptocoque beta hémolytique surtout chez l’enfant.

Y a-t-il des prédispositions génétiques ? Est-ce une maladie héréditaire ?
Dr Hocine Belaidi : Il existe des prédispositions génétiques dans le psoriasis notamment l’antigène HLA Cw6 chez les patients présentant un psoriasis dans le jeune âge. Il existe deux types de psoriasis : l’un avec une histoire familiale d’apparition assez précoce. L’autre plus sporadique qui est le plus fréquent, isolé et souvent après l’âge de 40 ans.

Est-ce que le psoriasis peut survenir à tout âge ?
Dr Hocine Belaidi : Oui, il peut survenir à tout âge. Mais il existe deux pics de fréquence d’apparition : le premier plus fréquent entre 20 et 30 ans. Le deuxième entre 50 et 60 ans. Hommes et femmes sont atteints avec la même fréquence.

Quelles sont les formes les plus graves de la maladie ?
Dr Hocine Belaidi : Les formes les plus graves sont : le psoriasis pustuleux généralisé type Zumbush avec altération de l’état général, fièvre ou le pronostic vital peut être engagé et le psoriasis érythrodermique ou la quasi-totalité du tégument est altéré, rouge, humide avec risque hydroélectrolytique.

Qu’est-ce que le rhumatisme psoriasique ?
Dr Hocine Belaidi : Le rhumatisme psoriasique ou psoriasis arthropatique est une inflammation des articulations chez un psoriasique. Selon une étude américaine, les manifestations articulaires sont présentes chez 31% des patients psoriasiques. Ce rhumatisme est chronique évoluant par poussées. Deux formes peuvent se voir @ rhumatisme Axial : cou, dos, sacro-iliaque et @rhumatisme périphérique : articulations des doigts, poignées, ongles.

Quels traitements sont proposés aux malades atteints de psoriasis en Algérie ? Y a-t-il des chiffres concernant le nombre de malades chez-nous ?
Dr Hocine Belaidi : Plusieurs thérapeutiques sont disponibles en Algérie, à savoir les traitements locaux (Corticoïdes, analogues de la vitamine D, Émollients…), la photothérapie (PUVAthérapie) et les traitements généraux : Methotrexate, Retinoidothérapie Ciclosporine.
Environ 900 000 Algériens sont atteints de psoriasis selon une étude réalisée spécifiquement au Maghreb Epimag.

Y a-t-il des traitements innovants ?
Dr Hocine Belaidi : Les traitements innovants sont la biothérapie qui a permis une avancée considérable dans la prise en charge du psoriasis. Son coût est extrêmement élevé. Disponible en milieu hospitalier.

Y a-t-il une hygiène de vie pour atténuer la maladie ?
Dr Hocine Belaidi : Oui certaines règles peuvent atténuer la maladie. Éviter si possible les chocs émotionnels ou les conflits psychiques, faire du sport régulièrement, éviter le tabac et lutter contre l’obésité qui sont des facteurs de comorbidité. Encourager les bains de soleil et les séances de relaxation si nécessaire.

Guérit-on du psoriasis ou est-on condamné à vivre avec ?
Dr Hocine Belaidi : Le psoriasis n’est pas une maladie grave. On apprend à vivre avec. On peut guérir du psoriasis mais on appelle ça une rémission qui peut durer plusieurs décennies selon certains cas. Le but est d’améliorer la qualité de vie des patients.

Est-ce que le psoriasis est considéré comme une maladie chronique ? Si oui, y a-t-il une prise en charge sociale de la maladie en Algérie ?
Dr Hocine Belaidi : Le psoriasis est une maladie chronique. Les thérapeutiques spécifiques au psoriasis sont remboursées par la CNAS qui a ajouté le psoriasis dans sa liste des maladies chroniques depuis plusieurs années.

Entretien réalisé par Hassina Amrouni

%d blogueurs aiment cette page :