En prévision d’une deuxième vague «certaine», l’Allemagne opte pour le reconfinement local

Les autorités allemandes sont plus que jamais sur la sellette dans la lutte contre le coronavirus. Le départ à la hausse des contaminations dans certains cantons, deux jours après l’annonce d’un retour progressif à la normale, ont poussé la chancelière à valider un accord sur un mécanisme de reconfinement au niveau local.

La chancelière Angela Merkel et les régions allemandes se sont entendues sur un mécanisme de reconfinement au niveau local si le nombre des contaminations par le nouveau coronavirus repartait à la hausse.

Le reconfinement se fera désormais canton, ville, voire même par immeuble d’habitation, et non plus comme jusqu’ici de manière généralisée pour une région ou le pays tout entier.

Le seuil de déclenchement de ce reconfinement a été fixé à 50 infections en moyenne pour 100 000 habitants sur une période de sept jours par zone. Un chiffre largement dépassé dernièrement dans le canton de Greiz avec 90 cas dans le canton de Greiz et dans celui de Coesfeld avec 52,7, selon l’Institut de santé publique Robert Koch (RKI).

« Nous devons toujours être conscients que nous sommes encore au début de la pandémie et que nous avons encore un long chemin à parcourir pour lutter contre le virus », a prévenu mercredi Angela Merkel.

Soheib Bagdad

%d blogueurs aiment cette page :