En prévision du mois de ramadhan Campagne de sensibilisation

Pour les nombreux jeûneurs atteints de maladies chroniques, le mois de ramadhan est un mois éprouvant surtout lorsqu’ils persistent à jeûner en dépit des répercussions possibles sur leur santé.

A l’instar des années précédentes, le ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière a lancé il y a quelques jours à travers plusieurs wilayas du pays, une campagne de sensibilisation et de prévention sur les complications liées aux maladies chroniques durant le mois sacré de ramadhan.

C’est à partir de la wilaya de Tissemssilt que cette campagne lancée par la direction de la prévention et de la promotion de la santé, à travers les services de prévention contre les maladies chroniques a entamé son périple.

Le « Village du diabétique » via sa clinique mobile « Changing diabetes » a drainé durant cette dizaine de jours, plus de 4000 visiteurs, âgés entre 20 et 75 ans.

Outre cette sensibilisation de proximité où les citoyens, notamment les diabétiques, ont reçu des recommandations concernant le jeûne pour éviter les éventuelles complications, cette première halte a également été marquée par la tenue de deux journées sur le diabète au profit de 40 médecins généralistes, spécialistes en endocrinologie et autres travailleurs des établissements sanitaires de la wilaya.

Placée sous le signe « Sur le chemin de la prévention », la caravane a ensuite poursuivi sa tournée, avec une seconde halte à Sétif. Se trouvant actuellement à Mostaganem, la clinique mobile « Changing diabetes » sera dans quelques jours à Alger où elle installera son chapiteau au centre commercial « Ardis », à Mohammadia et ce, en collaboration avec l’Etablissement hospitalier public (EHP) de Birtraria.

A noter que dimanche 28 avril 2019, un forum placé sous le thème « Ramadhan et la santé » sera organisé au profit de la presse nationale afin de donner aux journalistes les clefs idoines en matière de messages préventifs pour les répercuter auprès d’un plus large public.

Largement associés à ce programme, les mass medias seront eux-aussi sollicités pour diffuser dans les trois langues (arabe, amazighe et française), des spots publicitaires, ceci, en sus des experts qui animeront régulièrement des émissions de santé publique sur les ondes des radios nationales.

Kamir B.