fbpx

En deux jours, le Covid rafle 4 médecins, dont un de renommée internationale

Véritable hécatombe dans le secteur de la santé. Nos médecions Algériens tombent un par un sous l’effet du coronavirus. Rien que ces 3 derniers jours, quatre médecins de valeur ont rendu l’âme après une lutte digne contre le convid-19.

Au CHU Mustapha Bacha, c’est Chettouf Sofiane, prothésiste en maxillo-faciale qui a tiré sa révérence hier soir, laissant ses confrères et collègues inconsolables.

A Ain Taya, c’est une grande sommité scientifique que perd le secteur de la santé Algérien en la personne du Dr Ali Bendjaballah, chirurgien de renommée internationale.

Le docteur Ali Bendjaballah a remporté, en 2019, le championnat du monde des meilleurs articles rédigés en anglais sur la chirurgie générale. Chercheur à la direction de la chirurgie générale de l’Agence internationale de normalisation et de classification, Dr Bendjaballah avait publié un article dans  une revue américaine , qu’il a intitulé “Lymphangiome kystique du mésentère”. Parmi 5658 articles nominés provenant de 80 pays, son article avait été sélectionné lors du championnat du monde 2019,  le plus grand événement en chirurgie générale à travers la planète dont le prix vise à identifier de brillants scientifiques et académiciens du monde entier.

L’autre médecin Algérien emporté , hier mardi, par le convid-19 est Dr Belabid Khadidja, cheffe de service de la médecine préventive à la direction de la santé et de la population de la wilaya de Ghelizane.

Avant hier, le 12 juillet dernier, c’est Sidi Belabes qui fait ses adieux à Dr Lahcene Arras, médecin libéral très connu dans cette ville de l’Ouest. Quelques mois auparavant, le Covid avait emporté son frère, lui aussi médecin de profession.

Meriem Azoune

%d blogueurs aiment cette page :