fbpx

En arrêt de travail pour une journée : Les infirmiers anesthésistes protestent devant les DSP

Les infirmiers anesthésistes ont observé ce lundi des sit in devant plusieurs directions de la santé au niveau national et une journée d’arrêt de travail, sur appel de leur syndicat.

La réunion tenue , hier, entre des délégués syndicaux et la commission des négociations au niveau du ministère n’a pas abouti à détendre la situation, affirment quelques protestataires.

Le Syndicat national autonome des auxiliaires médicaux en anesthésie et en réanimation de la santé publique qui regroupe 7 000 paramédicaux spécialisés en anesthésie réanimation compte à travers cette action faire entendre sa plateforme de revendication axée essentiellement sur la révision du statut particulier 11-235 du 6 juillet 2011, portant sur les missions et les tâches des auxiliaires médicaux en anesthésie et en réanimation et la revalorisation du diplôme de tous les auxiliaires médicaux en organisant une formation académique, la promotion, sans condition, de tous les auxiliaires médicaux en anesthésie et en réanimation (AMAR) de santé publique de la catégorie 12 à 13 et de la catégorie 13 à 14, la couverture juridique des anesthésistes durant l’accomplissement de leur mission.

Cette plateforme de revendications a été soumise au ministère le mois de mars dernier et rappelée ces jours-ci. Le président du syndicat, Amine Bendali, juge dans ses déclarations à la presse, que les réponses apportées par les représentants du ministère restent toujours au stade des promesses.

Ce mouvement social risque de chambouler sérieusement le programme des opérations chirurgicales. Mais le syndicat assure, toutefois, qu’un service minimum sera assuré.

Nora S.