Effets indésirables : Retrait de deux médicaments anti cancéreux

Les autorités sanitaires compétentes ont procédé au retrait définitif de deux médicaments anti-cancéreux, « le Docetaxel » une substance chimio thérapeutique qui est employée pour traiter plusieurs types de cancer et « La capécitabine »

C’est ce qu’a confié le président de la société algérienne de formation et de recherche en oncologie (SAFRO), le Pr. Adda Bounedjar, au site Esseha.com, en marge de la clôture, ce samedi 17 novembre de la 10ème édition du congrès « Oncology Meeting, sur les cancers du sein, des poumons et de la prostate, tenu à l’hôtel El Djazair.

Le président de la SAFRO a affirmé que le contrôle de la qualité des deux anticancéreux, a été décidé suite aux réclamations des chefs des services en oncologie qui ont relevé une forte fréquence des effets indésirables des deux Traitements en question. Il explique « les effets secondaires de ces deux traitements sont plus élevés à ceux déclarés dans le Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) »

Le Pr Bounadjar rassure en précisant que les deux médicaments retirés, par une décision émanant du centre de pharmacovigilance après des analyses et contrôle de la qualité des deux produits cités, ont été vite remplacés par le princeps déjà disponible, écartant une quelconque pénurie. Sans citer nommément les deux laboratoires importateurs des deux médicaments, le président De la SAFRO a précisé que les deux traitements sont « indiens »

Un Workshop « sur comment peut –on déclarer les effets secondaires d’un traitement en oncologie » est programmé en 2019, par la Safro qui propose des formations pour les médecins oncologues qui seront assurées par les expert du centre de pharmacovigilance.

Fadila kherraz

%d blogueurs aiment cette page :