Du nouveau contre les cellules cancéreuses « immortelles »

Des scientifiques suisses ont découvert une manière plus efficace de lutter contre les cellules cancéreuses dites « immortelles ». Il s’agit d’une percée dans le traitement des cancers irrémédiables. Il s’agit de deux enzymes dont le blocage aidera à lutter d’une manière plus efficace contre les cellules cancéreuses « immortelles », selon des spécialistes de l’École polytechnique fédérale de Lausanne.

Les chercheurs ont détecté deux enzymes qui protègent les chromosomes de la destruction par les formes actives d’oxygène ainsi que par la diminution des télomères. Le blocage de leur activité aidera à lutter contre les cellules cancéreuses, où l’on observe une activité enzymatique plus élevée, rapporte le portail MedicalXpress.

Selon la publication, « à chaque fois qu’un chromosome en bâtonnet d’un eucaryote est répliqué, lors de la réplication, qui précède la mitose, le complexe enzymatique de l’ADN polymérase s’avère incapable de copier les derniers nucléotides. Dans le même temps, l’absence de télomère signifierait la perte rapide d’informations génétiques, nécessaires au fonctionnement cellulaire.

En revanche, la télomérase permet de conserver la longueur du chromosome en ajoutant un télomère à chaque extrémité. Néanmoins, son activité excessive contribue au développement du cancer dont les cellules deviennent pratiquement « immortelles ».

Les enzymes PRDX1 et MTH1, découvertes par les chercheurs suisses, ont des effets antioxydants et préviennent la destruction de chromosomes par les formes actives de l’oxygène.

Les chercheurs espèrent que cette découverte aidera à soigner les formes du cancer considérées comme irrémédiables.

 

Tinhinane B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :