fbpx

DRAMATIQUE : Sami Brahmi, jeune de 18 ans , emporté par la Covid-19

Le coronavirus ne ménage personne. Il frappe tous les âges. Aujourd’hui, c’est un jeune de 18 ans qui a succombé aux effets néfastes de ce maudit virus à l’hôpital de Beni Messous.

Sami Brahmi, c’est son nom, a rendu l’âme, ce mardi 06 juillet , au service de réanimation de Beni Messous. Il a été admis dans cette structure le 02 juin.

L’enterrement aura lieu aujourd’hui même dans son village natal d’Ibakaren, dans la commune de Bouzeguene. Ses amis avec qui il passait de bon temps dans son quartier à Bir Khadem, il n’y a pas si longtemps, n’en reviennent pas. Ils sont affligés par la triste nouvelle, eux qui croyaient que leur jeunesse les mettrait à l’abri de la faucheuse virale.

Le cas du jeune Sami doit servir de déclic général pour une prise de conscience nationale. La vaccination contre la Covid-19 et le respect des mesures barrières deviennent une urgence capitale et un devoir citoyen de tout un chacun. Le coronavirus est impitoyable et notre relâchement irresponsable risque d’endeuiller énormément de familles et des milliers de jeunes comme Sami risquent de partir à la fleur de l’âge. Soyons vigilants ! Soyons responsables !

Meriem Azoune

%d blogueurs aiment cette page :