Dr Radia Mezmar, pédopsychiatre : « Il faut encourager et valoriser les enfants hyperactifs»

Après une précédente vidéo (voir Esseha.com) dans laquelle elle proposait une planification journalière pour les enfants confinés, le Dr Radia Mezmar, pédopsychiatre, revient dans une nouvelle interview accordée à notre journal avec des conseils précieux donnés aux parents ayant des enfants hyperactifs.

Rappelant de prime abord que les trois choses essentielles pour tout enfant confiné restent le respect des heures de sommeil, une alimentation équilibrée et une activité physique, le Dr Mezmar met, également, l’accent sur le fait que « les enfants doivent comprendre qu’ils sont en confinement et pas en vacances donc ils doivent travailler ». Aussi, propose-t-elle aux parents même ceux d’enfants hyperactifs « d’organiser leurs journées via un emploi du temps qu’on accroche quelque part pour qu’il soit visible ».

Concernant l’attitude que chaque parent doit adopter avec son enfant, le Dr Radia Mezmar fait savoir qu’il est important « de lui parler de façon positive, précise, calme et affirmative » et de toujours « se mettre à sa hauteur pour le regarder dans les yeux pour que son attention vous soit totalement acquise ».

Par ailleurs, elle conseille de ne pas trop submerger un enfant hyperactif, mais plutôt d’y aller « tâche par tâche car avec plusieurs recommandations à la fois, il peut se perdre et ne pas comprendre ce qu’on exige de lui ».

Dans le volet activités, le Dr Mezmar explique qu’on a tendance à « beaucoup se plaindre des enfants hyperactifs. Surtout le voisinage qui les trouve bruyants ». C’est pourquoi, elle propose un florilège d’activités et de jeux de motricité (jeux du mime, statue, attrapes-moi si tu peux, cache-cache, la chasse aux trésors, lancer sur cibles, la bataille de coussins, ils peuvent aussi du bricolage (comment faire de la pâte à modeler ou de la peinture…) afin d’aider les parents à mieux canaliser l’énergie de leurs enfants.

Pour ce qui est du manque de confiance dont font preuve beaucoup d’enfants hyperactifs, la pédopsychiatre qui précise que cela est dû au fait qu’« on leur crie souvent dessus, on les traite de turbulents et de beaucoup d’autres choses et cela finit par les atteindre au plus profond d’eux-mêmes », recommande plutôt de les « encourager » et les « valoriser ».

En dernier, elle préconise, en cas de crise de leur enfant, que les parents ne cèdent pas à sa colère. Et à son caprice « Il faut être ferme et exiger qu’il fasse ce qu’on lui demande. Il ne faut pas lui crier dessus, il faut lui parler positivement et calmement. Enfin, il ne faut jamais critiquer un enfant sur sa personne mais lui faire plutôt des remarques sur son comportement ».

Hassina Amrouni

%d blogueurs aiment cette page :