Dr Lynda Oumnia-Idir : Rééquilibrer l’alimentation et supprimer le sucre chez les cancéreux

 

Qu’il l’ait prononcée ou pas, la citation attribuée à Hippocrate se rappelle à nos souvenirs lorsqu’il s’agit d’adopter une nourriture saine pour une meilleure qualité de vie (que ton aliment soit ton médicament).

Quel qu’il soit, l’importance d’une alimentation saine et équilibrée pour une bonne santé est toujours mise en évidence par les scientifiques.

C’est dans ce contexte qu’intervient Dr Lynda Oumnia-Idir, médecin nutritionniste, qui s’est exprimé au micro d’Esseha sur l’importance de l’alimentation équilibrée pour les patients en rémission suite à un cancer ou les patients atteints de cette maladie.

« Il faut rééquilibrer l’alimentation et il faut surtout, en premier lieu, arrêter le sucre qui est un aliment dont les cellules cancéreuses se nourrissent. On doit donc arrêter le sucre, surtout le sucre rapide », a affirmé Dr Oumnia-Idir, en précisant qu’on peut tout de même consommer du pain, mais pas le pain blanc qui doit laisser place au pain complet.

Elle a mis aussi l’accent sur la nécessité pour les patients atteints de cancer (ou en rémission) de consommer des légumes et des fruits, surtout les légumes verts.

« On doit également diminuer les protéines dans l’alimentation sans pour autant les bannir, mais on prend de bonnes protéines comme par exemple le poisson 2 fois par semaine, grillé, à la vapeur ou en papillotes au four pour garder leurs valeurs nutritionnelles et on ne doit pas mettre une grande quantité d’huile ».

Dr Lynda Oumnia-Idir recommande l’huile d’olive, l’huile de colza n’existant pas dans notre pays.

« On peut consommer trois cuillères d’huile d’olive par jour, à mettre sur les légumes pour leur donner plus de goût. C’est très important d’avoir une belle assiette. On supprime le sucre aux patients atteints de cancer mais on ne doit pas leur enlever le plaisir de la table.

Ils peuvent donc avoir une belle entrée de crudités, en réservant un quart de l’assiette pour les protéines et un autre quart pour les féculents ou les céréales. Pain complet, pâtes, ou riz par exemple».

L’intervenante conseille également les personnes atteintes de cancer de pratiquer la marche rapide de façon quotidienne, pendant une demi-heure, « pour permettre une bonne activité cardiaque et pour avoir une bonne circulation sanguine ». C’est aussi pour booster le moral, assure la spécialiste.

Il y a aussi l’eau, cet élément vital mis en évidence par Dr Oumnia-Idir qui recommande d’en boire beaucoup.

Rachida Merkouche

%d blogueurs aiment cette page :