Dr Kahina Mezmar, pédopsychiatre : « Comment agir avec un enfant têtu ?»

De nombreux parents se plaignent d’avoir un enfant têtu, difficile à gérer, qui s’oppose à tout. Ce qui a tendance à exacerber les tensions au sein du foyer et à rendre les rapports assez compliqués.
Le Dr Kahina Mezmar, pédopsychiatre, donne à travers Esseha.com (vidéo disponible sur notre page Facebook), quelques conseils avisés afin de mieux le comprendre et savoir comment agir avec lui.
De prime abord, notre intervenante indiquera qu’« avant toute chose, il faut créer une certaine routine quotidienne avec l’enfant, cela peut améliorer son caractère ». D’autre part, elle dira que l’enfant a besoin d’être écouté pour qu’il sache qu’on s’occupe de lui. « Par exemple, je lui demande de faire une tâche et il refuse, je lui demande la cause de son refus et je dois écouter ses arguments. Il peut me convaincre et nous pouvons faire un compromis », fera-t-elle savoir. Selon elle, l’enfant têtu a besoin d’avoir confiance en lui, pour cela « il faut faciliter le bon comportement et l’encourager dans tout ce qu’il peut entreprendre » et d’ajouter : « il faut éviter de lui dire des mots blessants ou de le vexer notamment devant des tierces personnes, proches ou amis ».
Pour le Dr Mezmar, renforcer les liens avec son enfant passe « par l’attention qu’on peut lui porter mais aussi par le temps qu’on peut passer avec lui. Cela renforce sa relation avec ses parents », dira-t-elle.
Et lorsqu’il commence à accumuler les bêtises et que vous n’avez qu’une seule envie, c’est de le punir sévèrement, là encore, la pédopsychiatre précisera que « les punitions doivent être proportionnelles à la bêtise commise mais on doit d’abord lui expliquer où est sa faute et les punitions doivent être des punitions qui l’embêtent. Il faut apprendre à l’enfant qu’il y a un lien entre son comportement négatif et la punition qui lui est infligée. Et celle-ci ne doit pas être par des coups ou des menaces, il faut au contraire réparer lui faire l’erreur ».
Autre conseil important sur lequel le Dr Mezmar mettra l’accent, c’est l’importance des mots et des formules de politesse. Pour elle, il est important de montrer à l’enfant « que vous le respectez, en lui disant s’il te plaît, pardon… ».
Souvent, les parents s’emportent contre leurs enfants, surtout quand ils font preuve d’entêtement. C’est ce qu’il ne faut surtout pas faire, selon le Dr Mezmar « cela les amuse. Il faut au contraire rester calme. Comment ? En lui proposant d’autres options. Par exemple, le soir vous lui demandez d’aller au lit, mais pour accompagner cet ordre, il faut lui dire que vous allez le rejoindre dans la chambre pour lui raconter une histoire, lui chanter une berceuse… », conseillera-t-elle et de préciser : « il faut arrêter de donner des ordres à l’enfant, sans lui donner des explications. Il faut lui expliquer et le convaincre. De même qu’il faut éviter de tout lui interdire car cela accentue son entêtement ». Enfin, elle terminera en disant : qu’« aimer, c’est éduquer donc quand on aime un enfant, on s’investit dans son éducation ».
Hassina Amrouni

%d blogueurs aiment cette page :