fbpx

Dr Kahina Mezmar, pédopsychiatre à propos de la surexposition aux écrans : « Les enfants peuvent développer plusieurs troubles »

 

Dans sa dernière émission hebdomadaire diffusée sur esseha.com, le Dr Kahina Mezmar, pédopsychiatre, revient sur les dangers qui guettent les enfants surexposés aux écrans de télévision, des tablettes ou des smartphones.

Pour la spécialiste, avant l’âge de 3 ans, l’exposition aux écrans doit être totalement bannie car « si un enfant passe des heures et des heures face à un écran qui émet des lumières et des sons, il risque d’avoir un retard du langage et de l’apprentissage », met-elle en garde.

« Entre 3 ans et 6 ans, il ne doit pas rester en face d’un écran plus d’une demi-heure par jour et ce, en présence d’un des deux parents, d’un grand frère ou d’une grande sœur qui lui explique ce qu’il voit. C’est à dire qu’on doit lui parler, en même temps qu’il regarde la télévision », conseille-t-elle encore.

Selon la pédopsychiatre, même un peu plus grands, le temps passé sur les écrans doit être limité.

« Entre 6 et 15 ans, l’exposition aux écrans ne doit pas dépasser les 45 mn. Plus de temps n’est pas bon pour l’enfant. Ce dernier a besoin de se défouler, en faisant du sport, en jouant au ballon, en faisant des activités manuelles, de la lecture et son travail scolaire, pour ensuite, pouvoir s’accorder un petit moment face aux écrans de façon limitée », précise-telle, expliquant que « beaucoup de maladies sont déclenchées par une exposition excessive aux écrans ».

Pour cela, elle conseille aux parents de « s’impliquer pleinement pour mieux organiser l’emploi du temps de leurs enfants, ils doivent les accompagner et ne pas les laisser livrés à eux-mêmes ».

H.A.

%d blogueurs aiment cette page :