fbpx

Dr Anissa Ziani, service épidémiologie de l’hôpital Birtraria : « La vaccination se passe très bien »

 

Dans une déclaration à Esseha.com, le Dr Anissa Ziani, service épidémiologie de l’hôpital Birtraria a fait savoir que la campagne de vaccination contre la Covid-19 a commencé il y a 3 semaines, au niveau de l’EPH de Birtraria et que cela se passait « très bien ».

Tout en indiquant qu’actuellement seul le personnel de l’hôpital était concerné par cette première étape, la spécialiste fera savoir que « quand on reçoit un patient, on l’enregistre et on prend toutes ses coordonnées. On le met au repos 10 mn, on voit s’il a des pathologies chroniques, on prend sa tension et, éventuellement, sa température puis si tout va bien, on le vaccine. On le garde obligatoirement en observation pendant 30 mn et on le recontacte quand on peut. Le personnel de l’hôpital nous contacte automatiquement quand il y a des effets secondaires ».

Le Dr Ziani dira que sur les 90 personnes déjà vaccinées quelques effets secondaires ont été « enregistrés chez 4 ou 5 personnes comme des frissons, de la fièvre et, chez l’une des patientes, le diabète a été déséquilibré mais cela a duré 24h ».
Les personnes vaccinées ce sont, « essentiellement celles qui n’ont pas fait la Covid. Quant à celles et ceux qui ont contracté le virus, il faut attendre minimum 3 mois, sans sérologie, sans PCR ».

Enfin, elle fera savoir que toutes les personnes du corps médical qui se sont présentées ont été vaccinées « mais cette dernière semaine, nous avons été obligés de faire un tri, mettant les jeunes de 23 ou 24 ans temporairement en attente, privilégions les personnes qui ont plus de 40 ans surtout celles ayant des pathologies chroniques ».

K.B.

%d blogueurs aiment cette page :