Disparition du professeur Berkane : l’hommage de Dr. Younes Moualek, président de l’association AILA

L’inexorable vient donc encore d’avenir; Saadi BERKANE n’est plus, il vient de rejoindre les nombreuses victimes de cette pandémie qui continue à faucher à tout va , comme si l’ange de la mort était saisi d’une frénésie meurtrière.

Saadi laissera certainement un grand vide pour les siens, il manquera aussi beaucoup à ses collègues, à ses étudiants et à ses innombrables patients .

Saadi était un médecin et un enseignant dévoué, il accomplissait son devoir avec humilité et sans jamais se départir de sa naturelle bonhomie. Étant de la même génération nous avions des échanges respectueux dans le cadre de nos activités respectives; de même qu’il recevait avec plaisir mes patients qui nécessitaient une prise en charge en milieu hospitalier, il ne rechignait jamais à participer aux journées de l’AILA, notre association de libéraux, même quand elle venait juste de naître.

Avec ces quelques phrases je voudrais joindre ma voix (et celle de mes collègues de l’AILA) à celle des confrères qui, nombreux, nous ont précédé à lui rendre un vibrant hommage, pour saluer sa mémoire .

A sa famille nous adressons nos condoléances et notre sympathie de même que nous l’assurons de notre soutien en ces terribles moments.

Veuille Dieu , le tout puissant, lui accorder sa miséricorde et l’accueillir en son vaste royaume.

Younès MOUALEK/ président de l’association des internistes libéraux algériens (AILA)

%d blogueurs aiment cette page :