Deux périodes de la vie semblent plus propices à l’apparition de l’asthme : l’enfance et le début de la quarantaine.

Célébrée chaque année le mardi 1er mai, cette année, la journée mondiale de l’asthme est placée sous le thème « L’Asthme, une maladie à prendre au sérieux ». Cette journée, faut-il le signaler a pour objectif de sensibiliser et d’informer le public pour combattre les idées reçues et faire évoluer les mentalités, afin que l’asthme soit davantage diagnostiqué, mieux maîtrisé, mieux équilibré et mieux pris en charge.

Les maladies respiratoires et en particulier l’asthme sont en constante augmentation en Algérie, en raison de plusieurs facteurs, dont la modification de l’hygiène de vie, le tabagisme et surtout la pollution.

L’asthme et les allergies sont un véritable problème de santé publique. Plus d’un million d’asthmatiques et trois millions de personnes atteintes de rhinite allergique ont été recensés en Algérie, selon une enquête internationale, a indiqué le Pr Habib Douagui, chef de service de pneumo-allergologie et d’oncologie thoracique au CHU de Béni Messous.

Selon le spécialiste le nombre de malades a doublé depuis trente ans et la prise en charge représente l’un des premiers motifs de consultation en urgences médicales.

Pour le spécialiste, deux périodes de la vie semblent plus propices à l’apparition de l’asthme. L’enfance et le début de la quarantaine. L’asthme peut également se déclencher chez un individu à n’importe quel moment de sa vie, et il s’avère que dans l’extrême majorité des cas, cette pathologie n’est pas curable ce qui fait de l’asthme, une maladie chronique.

D’une manière générale, une personne est considérée comme asthmatique à partir de sa première crise d’asthme. Mais si aujourd’hui, uniquement 4 asthmatiques sur 10 arrivent à vivre convenablement avec pas, ou très peu de crises et à de faibles intensités, c’est à cause de leur manque d’assiduité, et bien souvent, d’informations. Chez de nombreuses personnes, l’asthme se manifeste par des crises occasionnelles, la respiration est normale en dehors des crises.

Il faut savoir qu’à différents moments de la journée surtout avant d’aller se coucher, au réveil ou après un effort physique intense, l’asthmatique peut ressentir une difficulté à respirer convenablement. On appelle ce phénomène la dyspnée et il mène rapidement à un essoufflement handicapant, l’obligeant à couper tout effort physique.

Selon le spécialiste une crise d’asthme commence souvent par une toux sèche, suivie d’une difficulté à respirer, qui provoque une respiration sifflante clairement audible. Elle s’accompagne habituellement d’expectorations de mucus (toux et crachats).

Il faut savoir que l’asthme est une des maladies le plus répandue à travers le monde avec plus de 250 millions de malade.

Fadila kherraz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :