fbpx

Des spécialistes l’affirment à Esseha.com : La prévention contre l’obésité doit commencer dès le jeune âge

Les participants aux activités de la journée mondiale de l’obésité , organisée par les laboratoires Novo Nordisk, en collaboration avec le ministère de la santé, s’accordent sur le devoir de déclarer la guerre à l’obésité dès le jeune âge en surveillant l’alimentation de l’enfant et en offrant à ce dernier les espaces temporels et spatiaux pour faire de l’activité physique.

Le professeur Rachid Malek, chef de service de médecine interne et représentant de la fédération internationale du Diabète en Algérie, déclare dans une intervention sur Esseha.com que l’obésité a pris en Algérie des proportions alarmantes, avec une prévalence de 2 femmes sur 3 et 1 homme sur 2.

Le professeur Malek souligne que cette pathologie est porteuse de gros risques et peut provoquer des maladies cardiovasculaires, des maladies respiratoires , de l’arthrose, les varices des membres inférieurs, la difficulté de mouvement …etc.

Le professeur admet que si le diagnostic de l’obésité est si simple, en contrôlant juste son poids, le soin devient un peu compliqué. Pour lui, la seule solution pour s’éviter une obésité est la prévention qui doit commenter dès le jeune âge. Et cette prvention se matérialise par une activité physique telle que marcher une demi-heure par jour, et manger de façon régulière en bannissant l’alimentation anarchique, trop grasse et très sucrée.

Notre interlocuteur va jusqu’à plaider l’augmentation des taxes sur les sucres et les produits provoquant l’obésité pour freiner la surconsommation de ses produits très nocifs pour notre santé. Il se dit très satisfait de la décision du ministère de la santé en faveur d’une année dédiée à la lutte contre l’obésité.

De son coté, Professeur Safia Mimouni, cheffe de service d’endocrinologie, diabétologie et maladies métaboliques au CPMC et présidente de la société Algérienne d’hypertension artérielle, va dans le même sens, en précisant que la meilleure prise en charge de l’obésité est la prévention qui commence dès le jeune âge.

« La prévention chez l’enfant commence par la surveillance de leur alimentation et de leur activité physique pour une meilleure hygiène de vie . Et cette surveillance veut dire donner à manger équilibré, varié, réparti dans la journée en plusieurs repas en qualitatif et quantitatif », dit notre interlocutrice.

« Il est aussi important de diversifier autant que possible l’activité physique et la mener de façon régulière », ajoutePr Mimouni.

Nora S.

%d blogueurs aiment cette page :