Des femmes réalisent un centre de soins à Ahrik

La daïra de Bouzeguène, dans la wilaya de Tizi Ouzou peut s’enorgueillir de la prouesse réalisée par des femmes du village Ahrik, qui ont décidé de retrousser les manches et de réaliser un centre de soin au profit des villageois.

En effet, les femmes du village Ahrik ont terminé les travaux de construction d’une unité de soins qui couvrira les besoins sanitaires des villageois.

Inaugurée à la fin du mois de juillet, la nouvelle structure sanitaire a suscité l’admiration des villageois et leur reconnaissance pour le courage de ces femmes du village Ahrik qui ont réalisé cet exploit unique en son genre.

Selon les différents témoignages recueillis à ce sujet par la presse nationale, les femmes de l’association du village Ahrik se sont mobilisées et réussies cet exploit en l’espace de moins de six mois. Une de ces femmes raconte qu’elles ont confectionné un calendrier dont l’argent de la vente a été mis de côté pour les besoins de ce projet.

Les femmes avouent aussi que le projet avait eu de la peine à convaincre car il émanait justement de la frange féminine. Mais la catégorie masculine a vite rallié le mouvement féminin et a mis du sien en encourageant les femmes à aller au bout de leur rêve.

D’un coût global de 2 milliards de centimes, ce projet  n’est pas le seul dans ce village. En effet, il y à déjà une année les citoyens d’Ahrik ont réalisé et mis en service un centre de tri des déchets ménagers.

Il convient de souligner que ce genre d’initiative citoyenne n’est pas rare en Kabylie où des villageois se mobilisent, hommes et femmes, pour réaliser ensemble dans un cadre associatif, des projets d’utilité publique.

Tinhinane B.

%d blogueurs aiment cette page :