fbpx

Des chercheurs australiens brisent les idées reçues : L’adolescence se prolonge jusqu’à 24 ans

Des chercheurs australiens ont tordu le coup à une idée bien assise et selon laquelle l’adolescence se terminerait à 19 ans. Ils sont parvenus à prouver qu’elle se poursuivait jusqu’à l’âge de 24 ans. Selon les termes de cette recherche publiée dans la revue australienne The Lancet, « l’adolescence englobe des éléments de croissance biologique et des transitions de rôles sociaux majeurs, qui ont tous deux changé au cours du siècle dernier ».

Ainsi, et vu les bouleversements qui surviennent dans la vie des gens, la question de savoir à quel âge peut-on se considérer comme « adulte » se pose avec acuité. Selon les scientifiques australiens, la réponse est claire : l’âge d’entrée à l’âge adulte est maintenant retardé à 25 ans.

Les évolutions sociétales majeures, tout autant que biologiques expliquent que l’âge adulte est passé de 19 à 24 ans. En outre, Les chercheurs ont observé qu’une puberté plus précoce « a accéléré le début de l’adolescence dans presque toutes les populations ».

Par contre, l’allongement de la durée de croissance a consolidé le constat d’une durée de l’adolescence plus prolongée. L’âge adulte a donc reculé et il est passé « bien au-delà de l’âge de 20 ans » et cela pour des raisons sociétales.

En cause : un recul de certains rites de l’âge adulte comme le mariage ou la parentalité. Pour Susan Sawyer, auteure de la recherche, « notre définition actuelle de l’adolescence est particulièrement limitée. » Elle explique qu’« à notre époque, des forces sociales sans précédent comme le marketing et les médias numériques, affectent la santé et le bien-être au cours de ces années ».

Et de recommander d’aider les jeunes plus longtemps puisque l’adolescence a été retardée au sortir de la vie étudiante. « Bien que de nombreux privilèges juridiques commencent à 18 ans, les responsabilités de l’âge adulte commencent généralement plus tard » estime Susan Sawyer.

Selon l’OMS, l’adolescence est la période de croissance et de développement humain qui se situe entre l’enfance et l’âge adulte, entre les âges de 10 et 19 ans. Elle représente une période de transition critique dans la vie et se caractérise par un rythme important de croissance et de changements qui n’est supérieur que pendant la petite enfance.

Les processus biologiques conditionnent de nombreux aspects de cette croissance et de ce développement, l’apparition de la puberté marquant le passage de l’enfance à l’adolescence.

Tinhinane B.

%d blogueurs aiment cette page :