Dermatite atopique du nourrisson : Une maladie contraignante

La dermatite atopique ou eczéma atopique est une maladie dermatologique inflammatoire,
survenant généralement chez des enfants génétiquement prédisposés à l’atopie et à ses
manifestations (rhinite allergique, asthme…)
Débutant souvent avant l’âge d’un an pour s’améliorer souvent de façon spontanée après l’âge
de deux ans, la dermatite atopique évolue par poussées avec périodes d’accalmies. D’où
l’importance d’identifier les facteurs déclenchants pour les combattre.
Cliniquement, la dermatite atopique se caractérise par son caractère prurigineux avec des
lésions dues au grattage.
La dermatite atopique se distingue par l’étape érythémateuse, à savoir une peau irritée et
l’apparition de vésicules. A partir de là, on entre dans la seconde phase dite vésiculo-
érythémateuse où les vésicules se rompent pour donner un aspect suintant. Cela laisse place à
la phase sèche et croûteuse.
Chez le nourrisson, la dermatite atopique touche surtout le visage (joues, front et le scalp).
Chez l’enfant plus grand, elle est, plutôt localisée sur les plis de flexion sur les faces
d’extension des coudes, des genoux, des avant-bras.
Les risques n’étant pas négligeables (surinfection de la peau par des bactéries, des virus ou
des champignons), un traitement symptomatique et préventif doit être mis en place dès que le
diagnostic est posé par le médecin traitant.
On conseillera donc aux parents de faire porter à leurs enfants des vêtements 100 % coton,
d’éviter les savons irritants, les shampoings et savons « de Marseille » en leur préférant des
pains surgras. Les bains répétés sont également à proscrire, tout comme les bains trop chauds
ou trop longs. La peau doit être séchée délicatement (tamponner au lieu de frotter). La
chambre du petit doit être idéalement chauffée. On évitera aussi tout ce qui peut être cause
d’allergies (acariens, poussières, peluches, animaux domestiques, tabac…etc)
Enfin, on luttera contre la peau sèche par l’application répétée d’émollients et crèmes
indiquées pour les dermatites atopiques.
Alyssa B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :