Déprime hivernale : Comment en sortir ?

Votre moral baisse avec la température ? Il s’agit peut-être d’une dépression hivernale.

Cette dernière se manifeste chaque année à l’automne ou au début de l’hiver. Cette maladie très handicapante au quotidien ne doit pas être confondue avec le simple coup de blues.

L’amplitude liée à la dépression hivernale varie d’une personne à une autre. Chez certaines personnes, ce trouble peut véritablement affecter la vie sociale, relationnelle et affective jusqu’à générer des problèmes professionnels et familiaux.

Difficultés de concentration, isolement avec repli sur soi, baisse de la libido, perte d’intérêt pour les activités habituelles sont autant de conséquences négatives de la dépression hivernale.

La première règle d’or pour en finir avec cet état de léthargie, c’est de donner à notre corps les ressources dont il a besoin pour lutter contre le froid et les maux passagers. Cela passe, en premier lieu par une nourriture équilibrée avec un apport suffisant en vitamines et minéraux pour combler ce besoin d’énergie.

Par ailleurs, cette déprime peut être résolue grâce à la lumière qui intervient sur notre « horloge biologique ». Cette dernière régit un grand nombre de nos fonctions vitales, notamment notre humeur et notre rythme de veille-sommeil.

Si, avec ça, vous ne vous sentez pas mieux, consultez un médecin qui vous prescrira un traitement pour passer ce cap difficile.

D’une manière générale, antidépresseurs, diète et exercices physiques sont les principaux axes d’une bonne prise en charge thérapeutique.

Kamir B.

%d blogueurs aiment cette page :