Début des travaux des 23èmes journées médico-chirurgicales de Ouled Djellal

Les 23èmes journées médico-chirurgicales de l’EPH de Ouled Djellal ont débuté aujourd’hui. Durant toute la semaine, des consultations et des interventions chirurgicales ininterrompues au sein de l’EPH d’Ouled Djellal et dans toutes les structures de santé de la daïra, sont prévus.

Des dizaines de patients sont d’ores et déjà programmés pour les interventions chirurgicales. Certains attendant depuis des mois cette occasion pour bénéficier des actes de chirurgie. Il n’y a aucune sélection liée au lieu de résidence. Beaucoup de patients viennent de wilaya éloignées surtout ceux qui sont demandeurs de chirurgie prothétique de hanche et de genou, étant donné la pénurie de prothèses dans plusieurs établissements et le coût élevé dans les établissements privés.

Plus de 60 médecins qui s’associent, une semaine durant, pour soulager des citoyens dans le besoin. Ce sont aussi près de 20 professeurs qui acceptent le déplacement et le séjour dans une ville qui ne leur offre pas le confort des grandes villes du nord et de l’étranger avec des hôtels de qualité.

Dans la cadre de la formation continue, des conférenciers provenant de plusieurs CHU donneront des conférences sur des thèmes divers le mardi après-midi et toute la journée du mercredi en direction du personnel médical. Il est prévu la distribution de fauteuils roulant en présence des autorités locales qui ont toujours marqué leur présence et ont soutenu l’évènement qui, faut-il le préciser, sert le citoyen en premier et répond aux instructions liées aux processus de jumelages entre les établissements spécialisés et les structures de santé des hauts plateaux et du sud.

Chaque année, rien qu’au cours de l’évènement toujours programmé en avril (sans compter les autres missions annuelles), il y’a plus de 1000 consultations spécialisées et des dizaines d’interventions chirurgicales.

Pour rappel, dans l’EPH d’Ouled Djellal, il a été posé plus de 500 prothèses de hanche et de genou à des citoyens de plusieurs wilayas.

Chaque année, l’équipe de l’EHS Ben Aknoun se déplace plusieurs fois pour poser, essentiellement, des prothèses de hanche et de genou. L’information est vite diffusée entraînant une demande de plus en plus croissante de toutes les régions. Malgré tout, l’administration de l’EPH ne ménage aucun effort pour tenter de satisfaire les malades. Mais, le budget réduit freine quelque peu cette volonté de répondre à toutes les demandes.

Il y a lieu de souligner que la caravane des équipes pluridisciplinaires a pris le départ vendredi matin et les activités ont commencé samedi.

Maya Achour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :