De nouveaux services de dépistages pour le Covid-19

Alors que des chiffres en perpétuelle augmentation sont enregistrés chaque jour à Oran, on apprend que 5 nouveaux centres de dépistage vont être créés. La demande de plus en plus forte et la pression sur les centres de dépistages de l’EHU 1er novembre avec quelques 120 tests par jour et celui du CHUO avec jusqu’à 45 tests de dépistage également ont imposé cette solution. Il y a lieu d’indiquer que la capitale de l’Est compte, depuis le 18 mars dernier, 1700 cas et 43 décès. Avec la reprise de l’activité des transports en commun, les autorités sanitaires s’attendent dans les jours à venir à un 3ème pic de contamination d’autant que les mesures de distanciation et de précaution ne sont pas respectées par les principaux transporteurs des lignes urbaines d’Oran. Signe de l’inquiétude et de la nécessité de se mobiliser au mieux des capacités du secteur de la santé, ce vendredi la wilaya d’Oran a enregistré un record des cas positifs soit 82. Désormais, même l’utilisation du nouvel hôpital de Chtaïbo à la périphérie d’Oran et qui n’est pas totalement équipé pourrait s’avérer insuffisante, alors que 8 services de l‘EHU 1er novembre sont dédiés au Covid-19, 3 au CHUO, sans oublier des unités dans les autres centres hospitaliers comme celui de Ain El Turck, de Mohgan (Arzew) et l’ EHU pédiatrique de Canastel.
Un nouveau centre de tri au CHUO
Toujours dans le cadre de la mise en place des moyens et des capacités de prise en charge de l’épidémie du Covid-19 à Oran, les responsables de la DSP et du CHUO ont décidé d’ouvrir un second centre de tri pour accueillir les patients atteints ou pour lesquels il y a une forte suspicion. Là aussi le centre de tri qui avait été mis en place quelques semaines après l’apparition des premiers cas de Covid-19 à Oran est aujourd’hui saturé. Ce dernier se trouve au niveau des UMC à l’entrée et juste à proximité du service infectieux du CHUO. Depuis quelques semaines, celui-ci ne désemplit pas malgré la rotation des lits tous les 5 jours dans les services de prise en charge du Covid-19.
Driss Mokkadem

%d blogueurs aiment cette page :