Dans l’assiette, le remède contre le cholestérol

Il arrive, à un moment ou à un autre, qu’on interroge la nature sur ce qui est bon pour l’organisme, surtout lorsque survient un souci de santé et qu’on doit se conformer à un régime alimentaire. Les médecins conseillent, de façon générale, leurs patients de suivre des règles diététiques en plus de l’observance thérapeutique.

Que doit-on manger en cas de taux élevé de mauvais cholestérol et que faut-il éviter ? Quels sont les bons et les mauvais aliments ? Bon nombre de fruits et légumes sont riches en fibres solubles et sont donc bons contre le cholestérol comme la banane, la pomme, le raisin, l’orange, la figue sèche, la pêche, et parmi les légumes, le petit-pois, le navet, l’ail, le poireau, l’oignon, l’aubergine, le brocoli, l’artichaut, ainsi que les légumineuses.

Il est conseillé une consommation modérée de féculents (riz, pâtes et pommes de terre sans sauce), de poissons maigres et gras, de céréales complètes, de laitages partiellement écrémés, d’huile d’olives, de tournesol et de colza.

On doit limiter les fromages, les œufs, ainsi que les abats et éviter d’apprêter les plats avec des matières grasses en leur préférant la cuisine à l’eau ou à la vapeur et sur le grill (poissons gras et viandes maigres).

Nadia Rechoud