Covid19 : la CNAS prend des mesures de facilitations au profit de ses usagés

Dans le contexte de la crise sanitaire majeure, lié à l’épidémie de Coronavirus (COVID-19), l’Agence d’Alger de la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) a annoncé des mesures de facilitations au profit de ses usagés, relatives notamment aux congés de maladie, aux contrôles et révisions médicaux, à l’usage de la carte CHIFA et aux paiements des cotisations.

Selon un communiqué, dont une copie a été adressée à esseha.com, ces mesures de facilitations ont été prises conformément à la décision du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, pour endiguer l’épidémie de Coronavirus (Covid-9).

« Les assurés sociaux se trouvant dans l’obligation de prendre un congé de maladie, ou ceux, se trouvant dans l’obligation de prolonger leurs congés de maladie, le délai réglementaire de dépôt est transitoirement levé et ne peut donc entraîner aucune conséquence sur le traitement du dossier », lit-on dans le même communiqué.

S’agissant du contrôle médical, « l’assuré social ou son ayant droit est dispensé du contrôle médical et ce, jusqu’à la fin du mois d’avril. Ceci dit, les assurés ayant reçu des convocations pour effectuer un contrôle médical, n’ont pas à se présenter aux services de la CNAS », indique-t-on.

Les assurés, qui sont en invalidité, en maladie longue durée, et ceux bénéficiant d’une rente accident de travail ou d’une rente maladie professionnelle, dont la révision médicale est programmée d’ores et déjà pour le mois de mars, avril ou pour le mois de mai, les délais sont prorogés, les paiements seront libérés à temps opportun et la révision se fera dans les mois à venir, signale-t-on.

Quant à l’usage de la carte CHIFA, le pharmacien peut servir le médicament à l’assuré social même si les ouvertures de droit sont achevées (le système autorise le pharmacien à utiliser la carte CHIFA même en fin de droit), lit-on dans le communiqué.

Aussi, des facilitations ont été octroyées aux employeurs à l’effet de satisfaire leurs obligations en matière de paiement des cotisations et ce, en leur permettant de déposer les chèques et les ordres de versement au niveau de toutes les structures opérationnelles de paiement de la CNAS

.

Nouhad Ourebzani

%d blogueurs aiment cette page :