fbpx

Covid-19 : Une nouvelle souche en provenance d’Afrique du Sud inquiète

 

Il y a quelques jours, une nouvelle souche issue d’une nouvelle mutation du virus de la Covid-19, était signalée en Grande-Bretagne, ce qui a conduit les autorités de ce pays à se confiner en raison du caractère hautement contagieux de cette souche.

Mais il semble que l’on ne soit pas au bout de nos « mauvaises » surprises avec ce virus puisque une autre nouvelle souche, en provenance d’Afrique du Sud a été signalée, hier, mercredi, par les Britanniques.

Les deux cas porteurs de cette nouvelle forme de la Covid-19, découverts au Royaume-Uni, interviennent à la veille du lancement de la campagne de vaccination contre le SARS-CoV-2.

Dans une déclaration à la presse, suite à cette découverte inquiétante, le ministre britannique de la Santé, Matt Hancock a fait part de sa grande inquiétude : « Ce nouveau variant est hautement préoccupant, parce qu’il est plus contagieux et semble avoir muté davantage que le nouveau variant qui a été identifié au Royaume-Uni ».

Alors que les deux cas identifiés ont été mis en isolement, des consignes ont été données pour que toute personne en provenance d’Afrique du Sud ou ayant été en contact avec des personnes allées dans ce pays, se mette « immédiatement en quarantaine ».
Lundi, 21 décembre 2020,

l’épidémiologiste américaine en charge du dossier Covid au sein de l’OMS, le Dr Maria Van Kerkhove, affirmait : « Il y a encore un autre variant en Afrique du Sud. Il peut donner l’impression d’être le même que celui qui a été mis en évidence en Grande-Bretagne parce que ses mutations sont semblables, mais il est différent. Il présente les mêmes caractéristiques ». Pour sa part, le ministre de la Santé d’Afrique du Sud, Zweli Mkhize, déclarait que « la deuxième vague qui sévit actuellement en Afrique du Sud serait due à ce nouveau variant ».

Il faut savoir que ce pays, de loin le plus touché sur le continent africain avec 950 000 personnes testées positives dont 25 657 morts, a enregistré hier, mercredi 23 décembre 2020, plus de 14 000 nouveaux cas recensés en 24 heures, alors que les chiffres se situaient, ces derniers jours, entre 8 000 et 10 000 cas par jour.

Kamir B.