Covid-19 : une hausse de plus 20% à Constantine

Les chiffres sont en forte hausse dans plusieurs wilayas du pays. A Constantine, les autorités sanitaires ont enregistré une augmentation de plus 20% en 20 jours. « Le nombre de nouveaux cas est en hausse depuis le 23 juin, la situation est inquiétante » C’est ce qu’a indiqué ce matin, le wali de Constantine, Saci Ahmed Abdelhafidh, lors d’une réunion qui s’est tenue en présence des membres du comité scientifique de suivi du Covid-19 de la wilaya pour l’évaluation de la situation sanitaire . De leur côté, les spécialistes de la santé qualifient la situation de « catastrophique » et multiplient les appels de détresse . Ils tirent la sonnette d’alarme d’une situation jugée « grave » dans plusieurs hôpitaux de la wilaya. « Les capacités en réanimation constituent un enjeu vital pour sauver les malades dans cette crise sanitaire du coronavirus qui a révélé un déficit de moyens en réanimation. Il faudrait augmenter le nombre de lits en soins critiques » précisent t- ils estimant que le personnel médical peut être encore plus réactif avec des moyens supplémentaires en réanimation. « Le décès de 37 patients atteints du coronavirus à l’hôpital Didouche Mourad était survenu en raison du manque de moyens de réanimation » témoignent des médecins exerçant au sein de la structure sanitaire précitée. Face à cette propagation du virus, deux services, à savoir, le bloc de chirurgie générale et d’orthopédie Ibn Sina et le service de dermatologie du CHU Ibn Badis seront réservés aux malades de la Covid-19. A ce sujet, les intervenants lors de cette réunion, ont mis en exergue la nécessité de renforcer les capacités d’hospitalisations par la mobilisation des structures sanitaires de proximité. « La wilaya dispose de 39 unités sanitaires de proximité qui peuvent prendre en charge les consultations des cas suspects de Covid- 19 et diminuer la surcharge enregistrée au niveau des hôpitaux » proposent des responsables des services hospitaliers.
S’agissant du personnel médical infecté par le coronavirus, le nombre à dépasser les 140 cas depuis le début de la pandémie.
Pour les spécialistes, le non-respect des mesures de prévention et des heures de confinement seraient derrière cette hausse du nombre de cas avérés . Une situation qui a incité les autorités locales à multiplier les appels à la vigilance et à la sensibilisation notamment pour le port du masque.
De Constantine, Souheila BETINA

%d blogueurs aiment cette page :