fbpx

Covid-19 : testé positif, Hichem ne respecte pas l’auto-isolement

Alors que la prudence et le respect des consignes de confinement ne sont toujours pas respectés par une grande partie de la population, le nombre des cas enregistrés ne cesse d’augmenter et des malades testés positifs du Covid-19 se promènent dans les marchés, les bureaux de poste et même rendent visite à leurs proches et les voisins.
Le jeune Hichem, 32 ans, cadre dans une banque publique a été contaminé au niveau de son travail. Ne présentant pas des symptômes graves, Hichem a développé une forme non sévère du Coronavirus ce qui lui a valu un repos et un traitement strict à la maison.
Si les 4 premiers jours, Hichem a respecté à la lettres les consignes de ses médecins en s’isolant seul à la maison après que son épouse soit partie chez ses parents, car étant enceinte de leur premier bébé, le reste des 14 jours de l’auto-isolement n’a pas été respecté.
Sentant des améliorations, avec baisse de la température notamment et moins de courbatures, Hichem ne pouvait plus rester chez lui tout seul. Il a repris son train de vie normal : sortie avec ses copains, visite de ses parents qui habitent à quelques immeubles de chez lui, bavardage avec les voisins et même querelles à cause du bruit de leurs enfants. Tout cela sans bavette. De sa Contamination, il n’en a parlé à personne, croyant bien faire .
Une semaine après, ce sont ses parents qui ont été contaminés, et pas que. Les voisins du dessus ont aussi chopé le maudit virus.
A peine 3 jours après que le voisin soit invité par Hichem à rentrer chez lui pour constater le bruit que ses enfants occasionnent , il commence à tousser et à avoir de la fièvre, lui et son épouse déjà vulnérable en raison de sa maladie. La pauvre femme est diabétique et hypertendue. Leurs tests se sont avérés positifs.
Pour les spécialistes en médecine, la solution pour casser la chaine de transmission du coronavirus, réside dans le confinement strict à domicile des patients sortis de l’hôpital, des personnes suspectées d’être malades ainsi que celles testées positives au Covid-19.
« Certains malades présentent une forme bénigne du coronavirus et du fait, ils ne sont pas hospitalisés car leur état de santé est sans inquiétude mais, ils doivent appliquer des mesures protectrices et s’isoler de leurs proches pour une durée de 14 jours au minimum» précise Dr Bedreddine Dilmi, allergologue, praticien privé à Constantine. Cela implique que ces personnes ne peuvent pas se rendre sur leur lieu de travail, prendre les transports en commun et sortir dans les lieux publics.
« Nous comptons sur la collaboration et la solidarité des personnes atteintes, et de toute la population, afin de nous aider à ralentir la propagation du virus » , tel est le message adressé par le spécialiste aux citoyens.
De Constantine, Souheila BETINA

%d blogueurs aiment cette page :