fbpx

Covid -19 : plaidoyer pour la création d’une instance multisectorielle

Les quatre syndicats de la santé (SNECHU, SNPSP, SAP, SNML) ont dénoncé le manque de coordination et la gestion bureaucratique de la crise sanitaire actuelle, dûe au coronavirus Covid -19.
Intervenant ce mardi le 21 juillet, lors d’une conférence de presse tenue au siège national du syndicat algérien des paramédicaux (SAP) , à Alger , les syndicalistes ont plaidé pour la création d’une Haute autorité multisectorielle .
Cette dernière, doit être rattachée directement à la présidence de la République, selon la proposition du Dr Rachid BELHADJ, Président du syndicat national des enseignants chercheurs hospitalo- universitaires (SNECHU). Et de préciser que cette instance devrait prendre des décisions politiques courageuses, en concertation et en coordination avec tous les secteurs concernés par cette crise sanitaire. Car dit-il « cette guerre contre le Covid-19 est l’affaire de tous, cette lutte ne doit pas se limiter au secteur de la santé »
Les quatre syndicats ont fait rappeler que les médecins, les paramédicaux et l’ensemble des acteurs du corps médical sont depuis presque six mois, face au péril, au poste avancés de lutte contre ce virus auprès des malades. Ils ont déploré le manque de personnel médical, notamment paramédical. En soulignant que le problème ne se limite pas au nombre de lit, mais ce qui va avec c’est-à-dire, un lit avec ses équipements et son personnel soignant.
Le corps médical a payé un lourd tribut, 44 décès et 2300 cas de contaminations dans rang du personnel médical, selon le ministre de la santé et de la réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid.
Les syndicalistes exigent un haut niveau de concertation avec les syndicats et les professionnels de la santé qui sont sur le terrain et beaucoup d’écoute pour surmonter cette crise.

%d blogueurs aiment cette page :