fbpx

Covid-19 : Nous avons le devoir de nous protéger et de protéger nos proches

 

Ce n’est pas fini, le Covid-19 ne fléchit pas et continue de bouleverser le monde. C’est même le désastre dans certains pays dont on dit que la pandémie a été mal gérée, que ce soit en raison d’une réouverture des frontières et des commerces que d’aucuns jugent « hâtive » ou en raison de la désinvolture de certains gouvernants.

Une énième vague (troisième ?) s’empare de la planète, le virus joue au yoyo et se joue des populations qui semblent fatiguées du confinement et des dispositifs de prévoyance, et veulent reprendre une vie normale. Il est tout à fait légitime de vouloir continuer le cours de son existence, mais on doit se poser une question : cela doit-il se faire au détriment de sa propre santé et de celle des autres ?

Il est vrai que la situation sanitaire chez nous est moins grave qu’ailleurs, encore faut-il que nous nous en tenions aux gestes barrières. Force est de constater que ce n’est pas toujours le cas. De par notre travail sur le terrain ainsi que nos activités de tous les jours en tant que citoyens, nous sommes interpellés par le laisser-aller de beaucoup d’entre nous, nombreux sont ceux qui semblent penser que le virus a été vaincu.

Nous avons pourtant le devoir de nous protéger et de protéger nos proches, nous savons tous que les mesures de prévention servent à faire obstacle à la propagation du Covid-19.

Il y a heureusement des citoyens qui agissent dans ce sens, notamment en portant un masque. Il est bien dommage que celui-ci ne soit plus exigé au niveau des différents commerces, tout comme la distanciation physique.

Rachida Merkouche

%d blogueurs aiment cette page :