fbpx

Covid-19 : Nécessité d’apporter une écoute psychologique aux soignants

 

La planète vit depuis presque une année sous la menace d’un virus invisible qui a modifié les comportements sociétaux à l’échelle mondiale.

Entre port du masque, distanciation sociale ou encore longues périodes de confinement, ce virus nous a quelque peu déshumanisés.

Principalement touchés car se trouvant en première ligne face au virus, les personnels soignants frisent le burn-out. A la fatigue physique vient s’ajouter l’épuisement psychologique qui est bien pire car rien ne peut l’atténuer si ce n’est une prise en charge réelle et effective.

La situation psychologique des soldats blancs mérite que l’on s’y attarde car eux aussi sont affectés par les répercussions négatives de l’éloignement social, qui leur impose de rester séparés de leurs proches (conjoints, enfants, parents…), de peur de leur transmettre le virus, en cas de contamination. Ils sont également impactés par l’idée de la mort très présente autour d’eux, que ce soit parmi les malades mais aussi des collègues.

Ceci, sans omettre toutes ces informations hautement anxiogènes relayées sur les réseaux sociaux et qui ne font qu’accentuer une situation de stress déjà bien présente et bien ressentie.

K.B.

%d blogueurs aiment cette page :