fbpx

Covid-19 : L’OMS rebaptise les variants avec des lettres grecques

 

Désormais, les variants du virus de la Covid-19 seront désignés par un nom grec. C’est l’OMS qui a décidé d’en changer l’appellation, les lettres grecques étant plus « faciles à prononcer et à retenir » que les noms scientifiques.

Cette décision est également motivée par le désir d’amener le large public ainsi que les médias à utiliser des appellations moins « stigmatisantes et discriminatoires », en faisant référence au lieu de leur apparition. On se rappelle les nombreuses attaques ayant visé la communauté chinoise après l’apparition du virus à Wuhan en 2019, des stigmatisations qui ont également visé d’autres communautés où sont apparus les autres variants.

S’ils les noms scientifiques continueront d’exister car « fournissant des données utiles aux experts », l’OMS fait savoir que dans l’usage quotidien, elle recourra aux nouveaux noms, à savoir Alpha pour le variant identifié au Royaume-Uni (B.1.1.7), Beta pour le variant identifié en Afrique du Sud (B.1.351), Gamma pour le variant identifié au Brésil (P.1) et deux noms différents ont été attribués aux sous-lignées distinctes du variant B.1.617, apparu en Inde et qui s’est étendu à d’autres pays : B.1.617.2 devient ainsi Delta, et B.1.617.1 devient Kappa.

H.A.