Covid-19, le Pr Bouzid atteste : « Plus fragiles, les cancéreux doivent être protégés »

Le coronavius nouveau ou Covid-19 représente un réel danger pour l’humanité entière. Mais si les personnes à comorbidité sont considérées comme des cas à risques, les cancéreux le sont deux fois plus.

Dans un entretien accordé à Esseha.com, le Pr Kamel Bouzid, Président de la Société algérienne d’oncologie médicale (SAOM) a fait savoir que « les malades atteints de cancer, du fait de leur maladie et du fait du traitement qu’on leur administre, sont immunodéprimés et sont donc plus sensibles au coronavirus ». Il a, à ce titre, indiqué que conformément aux recommandations des sociétés scientifiques européenne, américaine, japonaise et chinoise, décision a été prise de « suspendre momentanément certains traitements, notamment des traitements adjuvants ou des traitements de maintenance, pendant une quinzaine de jours ». Par ailleurs, il a recommandé aux patients de ne se déplacer dans les hôpitaux « que dans les cas de force majeure, notamment en cas d’apparition de symptômes du corona, c’est-à-dire détresse respiratoire, toux, fièvre, rhinite et anosmie, c’est-à-dire diminution de l’odorat et du goût. Il faut savoir qu’ils peuvent être aussi en rapport avec la chimiothérapie ».

Soulignant, par ailleurs, la fragilité de ces malades qu’il considère comme étant « très particuliers » et qu’il faut « absolument protéger », le Pr Bouzid a lancé un appel aux responsables de structures hospitalières du pays pour que les malades atteints de coronavirus, soient tenus à l’écart des cancéreux. Il déplorera le fait que, dans certaines structures hospitalières du pays, « des patients atteints de Coronavirus aient été placés avec des malades atteints de cancer ». « Cela est incroyable, surtout que ça vient de médecins », ajoutera-t-il. Pour le Président de la Société algérienne d’oncologie médicale « il est hors de question que le confinement se fasse dans des hôpitaux où l’on traite des malades atteints de cancer. Il y a d’autres structures pour ça ».

Kamir B.

%d blogueurs aiment cette page :