fbpx

Covid-19 : L’Algérie enregistre un premier décès

Au moment où l’on parle du rétablissement des 8 patients atteints de coronavirus en Algérie, cinq nouveaux cas dont un décès viennent d’être enregistrés, ce qui porte à 24 le nombre de cas avérés de Covid-19.

Le patient âgé de 67 ans avait des antécédents notamment, l’hypertension et une maladie cardiaque qui ont altérée son état de santé générale, selon une source sanitaire.

Dans un communiqué du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, rendu public aujourd’hui, jeudi, il est précisé que deux des nouveaux cas de contamination sont des personnes ayant séjourné en France, l’un est hospitalisé à Tizi-Ouzou, le second à Souk Ahras, tandis que les trois autres sont pris en charge dans une structure hospitalière à Blida.

Pour ce qui est des huit patients qui étaient en isolement à l’EPH de Boufarik, depuis deux semaines, ils viennent d’en sortir, après guérison totale. Le même communiqué précise qu’« à ce jour, 638 tests de diagnostic sont revenus négatifs sur les 662 effectués par l’Institut Pasteur d’Algérie. (…) L’enquête épidémiologique se poursuit pour retrouver et identifier toutes les personnes contacts », indique la même source, notant que le dispositif de veille et d’alerte mis en place « demeure en vigueur et la mobilisation des équipes de santé reste à son plus haut niveau ».

Suite à la contamination de plus de 120 000 personnes dans le monde depuis le mois de décembre dernier et le décès de plus de 4300 personnes dans plus de 110 pays, l’OMS vient de considérer le Covid-19 comme « pandémie ».

Lors d’une conférence de presse tenue à Genève, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus a déclaré que « l’OMS n’a cessé de surveiller cette épidémie, et nous sommes très inquiets des niveaux de diffusion et de dangerosité, ainsi que des niveaux alarmants de l’inaction ».

Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a averti que « dans les jours et les semaines à venir, nous nous attendons à voir le nombre de cas, le nombre de décès et le nombre de pays touchés augmenter », appelant chacun à œuvrer à combattre la maladie. « Ce n’est pas seulement une crise de santé publique, mais une crise qui va toucher l’ensemble des secteurs – donc tous les secteurs et les individus doivent s’impliquer dans le combat contre la maladie. Nous sommes ensemble pour mettre en place les choses justes et protéger les citoyens du monde. C’est faisable. », a-t-il fait savoir.

A ce titre, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a, une nouvelle fois conseillé « aux citoyens algériens devant se rendre dans les pays où l’épidémie est active, de différer leur voyage, et aux ressortissants algériens établis dans les pays où l’épidémie est active d’ajourner également leur visite familiale sauf en cas de nécessité absolue », et ce, afin de réduire les risques d’importation et d’extension de ce virus.

Il faut savoir qu’actuellement, l’Iran et l’Italie sont les pays les plus touchés par le Covid-19. Le premier a déjà enregistré plus de 350 décès, tandis que le second compte plus de 820 morts du coronavirus. « En ce moment en Iran, il y a une pénurie d’appareils d’assistance respiratoire, d’oxygène », a souligné le directeur exécutif du Programme pour les urgences de l’OMS, Michael Ryan, assurant que d’autres pays allaient connaître la même situation.

Enfin, nous ne répéterons jamais assez que les consignes sanitaires concernant le coronavirus doivent être suivies et respectées à la lettre car il y va de la santé de chacun.

 

Kamir B.                           

%d blogueurs aiment cette page :