Corps humain Des médecins néerlandais découvrent un nouvel organe

 

C’est en examinant des malades atteints de cancer qu’une équipe de méde¬cins néer¬lan¬dais a fait cette découverte fortuite : un nouvel organe dans le corps humain, jamais découvert jusque-là. Il s’agit d’une paire glandes sali¬vaires logée à l’arrière du nasopharynx.

Alors que le corps humain est étudié depuis des siècles, médecins et anatomistes ont toujours parlé de l’existence de trois paires de glandes salivaires chez l’homme, appelées parotide, sous-mandibulaire et sublinguale.

Mais alors qu’ils travaillaient sur des images de cancer de la prostate chez des patients, les médecins néerlandais, grâce à un scanner PSMA PET/CT, ont mis en évidence ce nouvel ensemble d’organes, à l’étonnement général.

L’un des médecins en question, le radio-oncologue Wouter Vogel, de l’Institut néerlandais du cancer a ainsi déclaré : «Pour autant que nous le sachions, les gens ont trois ensembles de grosses glandes salivaires, mais pas là » et d’ajouter : « imaginez notre surprise lorsque nous avons trouvé ces glandes. »

La découverte de cette quatrième paire de glandes salivaires située derrière le nez et au-dessus du palais, près du centre du crâne humain a fait l’objet d’un article détaillé dans les colonnes de la revue Radiotherapy and Oncology. C’est le scanner hautement performant qui a été utilisé qui a permis cette découverte fortuite. Auparavant, elle n’a pas été possible car cet endroit anatomique situé sous la base du crâne est, selon eux, « peu accessible » et « difficile à distinguer par endoscopie ».

L’information a été rapportée par le New York Times dans son édition du 19 octobre 2020.

Synthèse Hassina Amrouni

%d blogueurs aiment cette page :