fbpx

Coronavirus : le nombre des cas a quadruplé en 1mois à Constantine

4 nouveaux cas testés positifs au Covid-19  ont été enregistrés mardi  au niveau de la wilaya de Constantine portant le nombre général à 473 cas et 20 décès. Les dernières statistiques font preuve que le nombre de cas confirmés du coronavirus a quadruplé en un mois au niveau de la wilaya . Face à cette situation de plus en plus inquiétante, le confinement partiel a été prolongé jusqu’au 13 juin avec de nouvelles horaires du couvre-feu pour la wilaya de Constantine, à savoir à partir de 17 heures, au lieu de 19 heures.

Le non-respect des mesures de prévention et des heures de confinement seraient derrière cette hausse des nombre de cas.  Une situation qui a incité les autorités locales à multiplier les appels à la vigilance et à la sensibilisation notamment pour le port du masque.

De son côté, le procureur général près la Cour de Constantine, Lotfi Boudjemâa a animé le le lundi une conférence de presse sur les dispositions juridiques et procédurales contenues dans les dernières modifications du code pénal algérien de certains de ses articles relatifs à la violation des décrets et arrêtés légalement pris par les autorités administratives, notamment ceux édictés dans le but de prévenir et de lutter contre la propagation du Covid-19.

La riposte des services de sécurité ne s’est pas faite attendre également  mais, beaucoup de citoyens espèrent un durcissement dans le traitement de ces affaires à même de dissuader les réfractaires aux masques et à la distanciation sociale qui mettent leur vie et celles des leurs en danger.

A noter, que plus de 6 900 personnes ont été́ appréhendées par les services de police de la wilaya de Constantine en l’espace de deux mois faisant l’objet d’une procédure judiciaire pour infraction du confinement sanitaire. Un constat d’ « inconscience » et d’ « irresponsabilité » de la part des citoyens  a été fait, pour cela des campagnes de sensibilisation sur les risques de propagation du Covid- 19, ainsi que des campagnes de désinfection des espaces publics sont programmées quotidiennement par les services concernés.

De Constantine Souheila BETINA

%d blogueurs aiment cette page :